Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Golan : les combats continuent entre les jihadistes et les casques bleus

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Quito et Bogota renouent leurs liens diplomatiques

Dernière modification : 10/06/2008

L'Equateur et la Colombie rétablissent leurs relations diplomatiques. Celles-ci ont été interrompues à la suite d'un raid militaire colombien contre une base arrière des rebelles des Farc en mars 2008.

L'Equateur et la Colombie ont décidé vendredi de renouer leurs liens diplomatiques au niveau des chargés d'affaires, trois mois après la rupture de leurs relations diplomatiques, à la suite d'une incursion de l'armée colombienne, a annoncé à Quito le Centre Carter.

"Aujourd'hui (vendredi), les deux présidents ont confirmé leur décision de franchir ce pas immédiatement à travers leurs ministères respectifs", indique un communiqué du Centre Carter, dont le siège est à Atlanta aux Etats-Unis et qui s'est chargé d'une médiation entre les deux pays.

L'ex-président américain Jimmy Carter s'est entretenu au téléphone avec les présidents équatorien Rafael Correa et colombien Alvaro Uribe pour les consulter "sur la possibilité de rétablir immédiatement leurs relations au niveau de chargé d'affaires et sans conditions".

La ministre équatorienne des Affaires étrangères Maria Isabel Salvador a confirmé au cours d'un point de presse que M. Correa lui avait "donné pour instructions de procéder à cette mesure".

"Dans un premier temps, on accrédite le chargé d'affaires qui est un diplomate de rang inférieur à celui de l'ambassadeur", a souligné un fonctionnaire du ministère, Mme Salvador se refusant à de plus amples commentaires.

Le gouvernement équatorien a précisé que même si le communiqué mentionnait un rétablissement des relations diplomatiques, l'envoi d'un ambassadeur à Bogota et le retour à Quito d'un ambassadeur colombien prendraient du temps.

L'Equateur avait rompu le 3 mars ses relations diplomatiques avec la Colombie, expulsé l'ambassadeur colombien à Quito et mobilisé ses troupes sur leur frontière commune.

Le 1er mars, des troupes colombiennes avaient effectué un raid en territoire équatorien afin d'éliminer le numéro deux de la guérilla marxiste des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), Raul Reyes.
 

Première publication : 07/06/2008

COMMENTAIRE(S)