Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Puppa Lek Sen, héritier du reggae africain

En savoir plus

FOCUS

Proche-Orient : l’essor du tourisme politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tensions entre Grecs et réfugiés sur l’île de Chios

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le plan pour l'islam de France

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

États-Unis : Yellen promet une hausse progressive des taux, les marchés réagissent

En savoir plus

Le cofondateur de Google fera du tourisme dans l'espace

Dernière modification : 14/06/2008

Sergey Brin, cofondateur de Google, sera l'un des deux premiers touristes de l'espace à aller sur la Station spatiale internationale (ISS) en 2011. Le prix du ticket coûte cinq millions de dollars.

L'un des deux cofondateurs de Google, Sergey Brin, a réservé sa place pour un vol spatial prévu en 2011 à bord d'un vaisseau russe Soyouz, selon l'édition de mercredi du quotidien New York Times.

Selon le quotidien, Space Adventures, une entreprise basée en Virginie (est) qui permet à de richissimes clients de faire du tourisme spatial à bord de vaisseaux Soyouz qui rejoignent la Station spatiale internationale (ISS), prévoit d'affréter son propre vol sur un Soyouz en 2011.

Sergey Brin y occupera l'une des deux places disponibles et a déjà versé à Space Adventures la somme de 5 millions de dollars. "Je crois très fort à l'exploration et au développement commercial de l'espace et j'ai hâte d'avoir la possibilité d'aller dans l'espace", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Space Adventure, qui a déjà envoyé cinq touristes dans l'espace, devait annoncer officiellement la nouvelle mercredi à New York au cours d'une conférence de presse.

Première publication : 11/06/2008

COMMENTAIRE(S)