Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

VOUS ÊTES ICI

Dans le secret de la haute couture

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : Mario Draghi voit la vie en rose

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'"apartheid" de Manuel Valls : un grand mot et des petits remèdes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emailgate" : "Hillary est sa pire ennemie"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

DÉBAT

La Libye dans le chaos : l'avenir du pays se joue-t-il au Maroc ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En trois ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

DÉBAT

Départementales 2015 : le Parti socialiste doit-il s'inquiéter ?

En savoir plus

L'Allemagne trébuche face à la Croatie

Dernière modification : 13/06/2008

La Croatie a pris la tête du groupe B après avoir battu les Allemands sur le score de 2 à 1, grâce aux buts de Darijo Srna et de Ivica Olic. L'Autriche a, elle, arraché le nul (1-1) en fin de match contre la Pologne. (Reportage : France 3)

Pour voir tous les résultats de l'Euro 2008 et les commentaires de nos Observateurs, cliquez ici.

 

Une brillante équipe de Croatie a provoqué la surprise en battant logiquement 2 à 1 des Allemands décevants, qui comptaient parmi les favoris de l'Euro-2008, une victoire jeudi à Klagenfurt (Gr.B) qui lui assure quasiment la qualification pour les quarts de finale.
  
Largement dominateurs en première période, les Croates ont ouvert le score par Darijo Srna (24) avant d'aggraver logiquement le score par Ivica Olic, qui reprenait un ballon repoussé par le poteau sur un centre détourné par Lukas Podolski (62). En fin de match, le même se rachetait en inscrivant son troisième but du tournoi d'une jolie reprise de volée sur un mauvais renvoi croate dans la surface (79).
  
L'exclusion du milieu offensif Bastian Schweinsteiger, pour un geste d'humeur en fin de match (90+2), est venue compléter la mauvaise journée des Allemands.
  
Un match nul entre la Pologne et l'Autriche en début de soirée officialiserait même la qualification de l'équipe de Slaven Bilic, avant même la dernière journée et son match contre la Pologne lundi.
  
Si elle est inquiétante sur la manière, d'un plan comptable, la défaite n'est pas catastrophique pour les Allemands, qui gardent leur destin en mains et devraient se qualifier en cas de succès sur les Autrichiens lundi.

Première publication : 12/06/2008

COMMENTAIRE(S)