Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

L'Allemagne trébuche face à la Croatie

Dernière modification : 13/06/2008

La Croatie a pris la tête du groupe B après avoir battu les Allemands sur le score de 2 à 1, grâce aux buts de Darijo Srna et de Ivica Olic. L'Autriche a, elle, arraché le nul (1-1) en fin de match contre la Pologne. (Reportage : France 3)

Pour voir tous les résultats de l'Euro 2008 et les commentaires de nos Observateurs, cliquez ici.

 

Une brillante équipe de Croatie a provoqué la surprise en battant logiquement 2 à 1 des Allemands décevants, qui comptaient parmi les favoris de l'Euro-2008, une victoire jeudi à Klagenfurt (Gr.B) qui lui assure quasiment la qualification pour les quarts de finale.
  
Largement dominateurs en première période, les Croates ont ouvert le score par Darijo Srna (24) avant d'aggraver logiquement le score par Ivica Olic, qui reprenait un ballon repoussé par le poteau sur un centre détourné par Lukas Podolski (62). En fin de match, le même se rachetait en inscrivant son troisième but du tournoi d'une jolie reprise de volée sur un mauvais renvoi croate dans la surface (79).
  
L'exclusion du milieu offensif Bastian Schweinsteiger, pour un geste d'humeur en fin de match (90+2), est venue compléter la mauvaise journée des Allemands.
  
Un match nul entre la Pologne et l'Autriche en début de soirée officialiserait même la qualification de l'équipe de Slaven Bilic, avant même la dernière journée et son match contre la Pologne lundi.
  
Si elle est inquiétante sur la manière, d'un plan comptable, la défaite n'est pas catastrophique pour les Allemands, qui gardent leur destin en mains et devraient se qualifier en cas de succès sur les Autrichiens lundi.

Première publication : 12/06/2008

COMMENTAIRE(S)