Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"La France est au bord d’une situation très dure"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’intérêt fondamental de Poutine, c’est de se rapprocher de l’Europe"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le festival de la BD d’Angoulême sous le signe de "Charlie Hebdo"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Les mutuelles ne gagnent pas d'argent !"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : 35 militants indépendantistes basques devant la justice

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 2)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Tempête Juno aux États-Unis : la "snowcalypse" n'a pas eu lieu

En savoir plus

REPORTERS

Centrafrique, le convoi de l’espoir

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Panique boursière à Athènes

En savoir plus

Faux pas interdit pour les Bleus

Dernière modification : 13/06/2008

Après le décevant match nul face à la Roumanie, l'équipe de France est condamnée à faire un bon résultat face aux Pays-Bas, impressionnants vainqueurs de l'Italie, pour garder ses chances de qualification. (Reportage : Willy Bracciano)

Pour voir tous les résultats de l'Euro 2008 et les commentaires de nos Observateurs, cliquez ici.

 

L'Italie, championne du monde, et la France, vice-championne, malmenées lors de leur entrée dans la compétition, jouent leur avenir dans l'Euro-2008 vendredi respectivement face à la Roumanie à Zurich (16h00 GMT) et aux Pays-Bas à Berne (18h45 GMT).
  
Battue par les Néerlandais (3-0), le 9 juin, l'Italie sera éliminée de la course à la qualification pour les quarts de finale en cas de défaite, tandis que la France, auteur d'un piètre match nul (0-0) face aux Roumains pour son entrée dans la compétition, compromettrait ses chances en cas de revers face aux Pays-Bas.
  
Les Néerlandais, impressionnants face à l'Italie, seraient quasiment assurés d'accéder aux quarts de finale en cas de succès sur la France.
  
Balayés par les Pays-Bas, les Italiens aligneront une équipe modifiée, avec les titularisations annoncées de Giorgio Chiellini dans l'axe de la défense, et d'Alessandro Del Piero, vraisemblablement en pointe aux côtés de Luca Toni.
  
Les Roumains devraient eux privilégier la tactique défensive qui leur avait permis de contenir la France.
  
Quatre jours après, les Français devraient eux enregistrer le retour de leur attaquant Thierry Henry, meilleur buteur de l'histoire des Bleus (44), face aux Pays-Bas.
  
L'entraîneur Raymond Domenech, qui a indiqué mercredi qu'il avait "quatre hésitations à quatre postes", pourrait également titulariser Sydney Govou au milieu de terrain, ainsi que Lassana Diarra et Patrice Evra aux postes de défenseurs latéraux.
  
En revanche, le capitaine Patrick Vieira, qui soigne une déchirure musculaire à une cuisse, devrait attendre le troisième match, face à l'Italie, le 17 juin, pour jouer.
  
 

Première publication : 13/06/2008

COMMENTAIRE(S)