Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

L'Ecosse s'offre la tête des Pumas

Dernière modification : 15/06/2008

Battu par les Pumas la semaine dernière, l'Ecosse a pris sa revanche samedi en remportant le deuxième test-match face à l'Argentine. Chris Paterson, auteur de 16 points, est devenu le joueur le plus sélectionné du rugby écossais.

L'Ecosse, sous la houlette de son buteur et nouveau recordman de sélections Chris Paterson, auteur de 16 points inscrits pour sa 88e cape, a pris une revanche éclatante (26-14) sur l'Argentine, samedi à Buenos Aires, lors du second test-match entre les deux équipes.
  
Lors de la première rencontre à Rosario (nord) la semaine passée, remportée aux forceps par les Pumas (21-15), les Ecossais avaient laissé entrevoir un possible renversement de tendance pour cette deuxième confrontation, qui était à plus d'un titre spéciale.
  
D'un côté pour l'Ecossais Paterson qui est devenu, devant Scott Murray, le joueur le plus sélectionné de l'histoire du XV du Chardon, de l'autre pour l'Argentin Ignacio Fernandez Lobbe, dont c'était le dernier match sous le maillot des Pumas, après 12 ans de joutes internationales, dont trois Coupes du monde (1999, 2003, 2007).
  
Auteur de l'essai de la révolte (5-19, 60), après une première mi-temps désastreuse (0-16), Fernandez Lobbe aura dignement marqué le match de son empreinte, même s'il aurait certainement échangé un essai contre une victoire pour sa dernière.
  
Les lauriers sont donc plutôt allés sur le chef de Paterson, qui a une nouvelle fois été par sa botte l'assurance tout risque d'une Ecosse à la faim de victoire décuplée et au rugby plutôt emballant en première période, dont l'essentiel du jeu s'est déroulé dans le camp d'Argentins poussés à la faute et sanctionnés par trois pénalités de Paterson (7, 20, 37), et punis par un essai du talonneur Ross Ford (22).
  
L'orgueil des Argentins, troisièmes au Mondial-2007 en France, se réveilla enfin au retour des vestiaires, et on assista alors à un attaque-défense durant lequel les Ecossais se montrèrent finalement aussi tenace à préserver leur ligne, que réalistes pour convertir en essai leur seule opportunité de contre, sur une interception de Graeme Morrison (26-7, 72).
  
En toute fin de match, l'ailier Horacio Agulla réduisit d'un essai le score à une proportion plus acceptable.
  
L'Argentine rencontrera l'Italie à Cordoba (ouest) le 28 juin.
  
 

Première publication : 15/06/2008

COMMENTAIRE(S)