Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Israël accepte la trêve avec le Hamas

Dernière modification : 18/06/2008

Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a donné son accord pour une trêve avec le Hamas dans la bande de Gaza, a indiqué mercredi la radio publique israélienne. Cette trêve doit commencer jeudi. (Récit : M. Gaudin)

 Le Premier ministre israélien Ehud Olmert et son ministre de la Défense Ehud Barak, ont donné leur accord pour une trêve avec le Hamas dans la bande de Gaza, a indiqué mercredi la radio publique israélienne.


Les deux dirigeants ont pris cette décision dans la nuit de mardi à mercredi après le retour du Caire du général de réserve Amos Gilad, le conseiller politique du ministère de la Défense, a précisé la radio.

Interrogé par l'AFP, Mark Regev, porte-parole de M. Olmert, s'est momentanément refusé à tout commentaire.

M. Gilad a de son côté déclaré mercredi matin à la radio publique qu'"il est est question d'ententes avec l'Egypte sur un cessez-le-feu total, et s'il y de nouveaux tirs (ndlr: depuis la bande de Gaza), quels qu'en soient les auteurs, il s'agira de violations de ces ententes".

M. Gilad a ajouté qu'il faisait confiance à l'Egypte pour empêcher la contrebande d'armes depuis le Sinaï égyptien vers la bande de Gaza.

Enfin, il a indiqué que des négociations accélérées allaient être menées en vue d'un échange de prisonniers palestiniens contre le soldat israélien Gilad Shalit, enlevé en 2006 à la lisière de la bande de Gaza par trois groupes armés palestiniens, dont l'un relevant du Hamas.

Israël et le Hamas ont accepté d'observer à partir de jeudi une trêve des violences de six mois dans la bande de Gaza, a annoncé mardi le mouvement islamiste palestinien et l'Egypte qui a servi d'intermédiaire.

 

Première publication : 18/06/2008

COMMENTAIRE(S)