Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

La Russie rejoint l'Espagne en quarts

Dernière modification : 20/06/2008

La Russie a obtenu la dernière place pour les quarts de finale de l'Euro en battant la Suède 2-0. L'Espagne, déjà qualifiée, a battu la Grèce 2-1. La Russie sera opposée aux Pays-Bas et l'Espagne à l'Italie en quarts. (Récit : N. Germain)

Pour voir tous les résultats de l'Euro 2008 et les commentaires de nos Observateurs, cliquez ici.


La Russie s'est qualifiée pour les quarts de finale de l'Euro-2008, une première dans un grand tournoi depuis l'éclatement de l'URSS, en battant et éliminant des Suédois dépassés par le talent de l'équipe de Guus Hiddink (2-0), mercredi à Innsbruck (Gr.D).
  
Elle affrontera les Pays-Bas samedi à Bâle pour une revanche de la finale de l'Euro-1988 remportée sur les Soviétiques par l'actuel entraîneur des "Oranje", Marco van Basten, auteur ce jour-là d'un des plus beaux buts de l'histoire (2-0). Ce quart entre deux équipes spectaculaires a les ingrédients d'un "classique" et sera fascinant pour le Néerlandais Hiddink.
  
Il n'a pas fallu longtemps pour voir quelle était la meilleure équipe: s'ils comptaient attendre les contres, les Scandinaves, à qui un nul suffisait, n'avaient pas prévu d'être dépassés par la vista de Russes déchaînés à l'image d'Andrei Arshavin, qui faisait son entrée dans le tournoi après une suspension.
  
De la tête (13), du gauche sur un centre d'Aleksandr Anyukov (15), du droit sur une frappe de 25 m (17) ou un centre tir brossé claqué par Andreas Isaksson (21), le génie de Saint-Pétersbourg s'imaginait en héros de la patrie, mais il n'était pour rien sur le premier but.
  

Un géant se réveille
  
Konstantin Zyryanov s'amusait de Mikael Nilsson à droite, servait Anyukov qui trouvait Roman Pavlyuchenko en retrait. Souvent maladroit contre les Grecs, le grand blond, d'un tir croisé à 10 m, ne laissait pas passer l'opportunité (24, 1-0).
  
Pris à la gorge, heureux de voir une volée croisée de Yuri Zhirkov manquer le cadre d'un souffle (28) et la barre repousser une nouvelle tentative de Pavlyuchenko (36), les Suédois cherchaient le salut dans de grands ballons sans brillance mais susceptibles de mettre à nu les lacunes défensives russes.
  
Sur l'un d'eux, la tête à l'aveugle d'Henrik Larsson s'était écrasée sur l'angle du but d'Igor Akinfeev (27) qui repoussait un tir de Freddie Ljungberg (43) et sortait à bon escient devant Mikael Nilsson (45+1).
  
Cette réaction suédoise était étouffée dans l'oeuf en début de seconde période, le temps de deux passes fulgurantes et d'une course croisée rare d'intelligence entre Yuri Zhirkov et Arshavin. La passe du premier trouvait l'enfant chéri de la Russie qui taclait le ballon dans le but (50, 2-0).
  
Les nombreux supporteurs russes pouvaient laisser couler les larmes de joie et prendre d'impressionnantes poses extatiques. La Suède était trop limitée pour profiter du relâchement russe et passait près du KO: Isaksson évitait le but contre son camp de Fredrik Stoor (66), la frappe de Zyryanov était détournée sur son poteau par Petter Hansson (80), Pavlyuchenko, isolé, retombait dans son dilettantisme coupable (81 et 82) et Arshavin perdait son ultime duel avec le portier suédois (89).
  
Peu importe. Deux mois après le sacre du Zenit Saint-Pétersbourg en Coupe de l'UEFA, la qualification russe a valeur de message: un géant se réveille.
  

Première publication : 18/06/2008

COMMENTAIRE(S)