Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Israël se préparerait à bombarder l'Iran

Dernière modification : 20/06/2008

Selon le "New York Times", Israël a effectué un exercice militaire en Méditerranée début juin. Il pourrait s'agir d'un entraînement en vue d'une mission de bombardement contre les installations nucléaires iraniennes.

WASHINGTON, 20 juin (Reuters) - Israël a procédé en juin à un important exercice militaire en Méditerranée, qui pourrait être la répétition d'une mission de bombardement sur les installations nucléaires iraniennes, rapporte vendredi le New York Times.
 

Le journal, qui cite des responsables américains s'exprimant sous couvert de l'anonymat, indique qu'une centaine de chasseurs F-15 et F-16 de l'aviation israélienne ont participé à ces manoeuvres, en mer et au-dessus de la Grèce, durant la première semaine de juin.
 

Cet exercice, ajoute le quotidien, semble avoir eu pour but de simuler des frappes à longue distance. Aucun responsable israélien contacté n'a souhaité s'exprimer à ce sujet, indique le New York Times.


Un porte-parole de l'armée israélienne cité par le journal a simplement indiqué que l'armée de l'air "s'entraînait régulièrement à diverses missions afin de se préparer à réagir aux menaces auxquelles Israël fait face".
 

Un responsable du Pentagone qui, selon le New York Times, avait reçu des informations sur l'exercice, a indiqué que l'un des objectifs était de répéter des tactiques aériennes, des ravitaillements en vol ainsi que d'autres aspects d'une éventuelle mission de bombardement contre les installations nucléaires de l'Iran.
 

Ce responsable a ajouté qu'un autre objectif était d'affirmer clairement que l'Etat juif était prêt à intervenir militairement si la communauté internationale échouait à obtenir l'arrêt du programme nucléaire de Téhéran.
 

"Ils voulaient que nous le sachions, ils voulaient que les Européens le sachent, et ils voulaient que les Iraniens le
sachent", assure la source du New York Times. "Beaucoup de signaux sont émis à divers niveaux."
 

Plusieurs responsables américains interrogés par le quotidien ont cependant ajouté ne pas croire qu'Israël ait décidé d'attaquer l'Iran, ni qu'une telle attaque soit
imminente.
 

Le Conseil de sécurité des Nations unies a imposé à l'Iran plusieurs séries de sanctions après les refus répétés de Téhéran de mettre fin à son programme d'enrichissement d'uranium.
 

L'Iran assure que ce programme ne répond qu'à des objectifs civils, mais les pays occidentaux le soupçonnent de dissimuler la mise au point d'armes nucléaires.
 

La république islamique a annoncé jeudi être prête à négocier une nouvelle série d'offres économiques incitatives dont les puissances occidentales espèrent qu'elles réussiront là où les sanctions ont pour l'instant échoué.

Première publication : 20/06/2008

COMMENTAIRE(S)