Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Remaniement ministériel : gouvernement de combat ou équipe de campagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie : accord fragile, situation humanitaire précaire

En savoir plus

TECH 24

Épiderme 3D, actrice bionique : la tech à fleur de peau

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris est-elle vraiment une fête ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chute des bourses : le spectre de 2008 plane sur les marchés

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Nabil Ayouch

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Primaires américaines : que proposent les candidats ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Vidéo : le fantôme de Franco hante toujours l’Espagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ludovic Tézier dans "Il Trovatore" de Verdi à l'Opéra Bastille

En savoir plus

Carburants : Bruxelles pense aux plus démunis

Dernière modification : 23/06/2008

Face aux conséquences de la flambée des prix pétroliers, Bruxelles se dit favorable à des aides directes au profit des plus démunis. Le commissaire européen à l'Energie juge un tel dispositif nécessaire.

Le commissaire européen à l'Energie Andris Piebalgs est favorable au principe d'aides directes aux plus défavorisés face à l'envolée des prix de l'énergie, a-t-il déclaré dans un entretien paru en Allemagne lundi.
  
Interrogé par le quotidien Berliner Zeitung sur de telles aides, le commissaire letton les a jugées "absolument nécessaires". "Quand les gens doivent choisir entre manger et se chauffer, il faut agir", a-t-il déclaré.
  
"Mais je suis contre les allègements fiscaux, parce qu'ils profitent aux riches. Le mieux ce sont des aides directes pour les couches sociales défavorisées, et les incitations de long terme aux économies d'énergie", a-t-il poursuivi.
  
Dans la plupart des pays européens, les prix élevés de l'énergie provoquent des mouvements de colère des catégories professionnelles les plus touchées, et obèrent fortement le pouvoir d'achat des ménages.
  

Première publication : 23/06/2008

COMMENTAIRE(S)