Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Agents presque secrets" : gros bras, petits effets

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : le rêve d’Europe des jeunes footballeurs ivoiriens

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle est la stratégie du président turc vis-à-vis des Kurdes ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle est la stratégie du président turc vis-à-vis des Kurdes ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La DCNS a subi des fuites massives de documents

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le sexisme, c'est terminé (selon les hommes)"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je rêvais d'un autre monde"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

Carburants : Bruxelles pense aux plus démunis

Dernière modification : 23/06/2008

Face aux conséquences de la flambée des prix pétroliers, Bruxelles se dit favorable à des aides directes au profit des plus démunis. Le commissaire européen à l'Energie juge un tel dispositif nécessaire.

Le commissaire européen à l'Energie Andris Piebalgs est favorable au principe d'aides directes aux plus défavorisés face à l'envolée des prix de l'énergie, a-t-il déclaré dans un entretien paru en Allemagne lundi.
  
Interrogé par le quotidien Berliner Zeitung sur de telles aides, le commissaire letton les a jugées "absolument nécessaires". "Quand les gens doivent choisir entre manger et se chauffer, il faut agir", a-t-il déclaré.
  
"Mais je suis contre les allègements fiscaux, parce qu'ils profitent aux riches. Le mieux ce sont des aides directes pour les couches sociales défavorisées, et les incitations de long terme aux économies d'énergie", a-t-il poursuivi.
  
Dans la plupart des pays européens, les prix élevés de l'énergie provoquent des mouvements de colère des catégories professionnelles les plus touchées, et obèrent fortement le pouvoir d'achat des ménages.
  

Première publication : 23/06/2008

COMMENTAIRE(S)