Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le copilote de la Germanwings était-il dépressif ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Offensive militaire au Yémen - Elections départementales en France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crash de l'A320 de Germanwings - Les élections au Nigeria

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Chômage, au-delà de la courbe

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : la fête nationale endeuillée par l'attentat du Bardo

En savoir plus

MODE

Alaïa, Jarrar et Kayrouz marient l'ascèse à la sensualité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Nigeria : les 2 principaux rivaux signent un accord de paix

En savoir plus

#ActuElles

Les super héroïnes débarquent dans la BD

En savoir plus

Carburants : Bruxelles pense aux plus démunis

Dernière modification : 23/06/2008

Face aux conséquences de la flambée des prix pétroliers, Bruxelles se dit favorable à des aides directes au profit des plus démunis. Le commissaire européen à l'Energie juge un tel dispositif nécessaire.

Le commissaire européen à l'Energie Andris Piebalgs est favorable au principe d'aides directes aux plus défavorisés face à l'envolée des prix de l'énergie, a-t-il déclaré dans un entretien paru en Allemagne lundi.
  
Interrogé par le quotidien Berliner Zeitung sur de telles aides, le commissaire letton les a jugées "absolument nécessaires". "Quand les gens doivent choisir entre manger et se chauffer, il faut agir", a-t-il déclaré.
  
"Mais je suis contre les allègements fiscaux, parce qu'ils profitent aux riches. Le mieux ce sont des aides directes pour les couches sociales défavorisées, et les incitations de long terme aux économies d'énergie", a-t-il poursuivi.
  
Dans la plupart des pays européens, les prix élevés de l'énergie provoquent des mouvements de colère des catégories professionnelles les plus touchées, et obèrent fortement le pouvoir d'achat des ménages.
  

Première publication : 23/06/2008

COMMENTAIRE(S)