Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • En images : les pro-Gaza bravent l'interdiction de manifester à Paris

    En savoir plus

  • À Paris, Kerry appelle à prolonger la trêve à Gaza

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : la seconde boîte noire a été retrouvée

    En savoir plus

  • Les États-Unis évacuent leur ambassade en Libye

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • Manifestation pro-Gaza interdite : l'appel au calme de Manuel Valls

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

Les Français enlevés au Niger "en bonne santé"

Dernière modification : 23/06/2008

Invité sur FRANCE 24, l'ancien chef de guerre des Touaregs Rhissa Ag Boula confirme que les quatre salariés du groupe Areva enlevés dimanche sont en sécurité. Il explique les revendications des ravisseurs.

Les quatre salariés français du groupe nucléaire Areva enlevés dimanche au Niger "sont en bonne santé", a confirmé lundi sur FRANCE 24 Rhissa Ag Boula, commissaire à la guerre du Front des forces du redressement.


"Il sont dans la zone de conflit, dans l’Aïr, au Niger", a ajouté ce dirigeant touareg, dont le mouvement s’est désolidarisé des auteurs de l’enlèvement.


Le Mouvement des Nigériens pour la justice (MNJ) a revendiqué dimanche sur son site internet l’enlèvement des quatre Français, trois hommes et une femme, âgés de 30 à 50 ans.


Son président, Agali Alambo, a assuré que le MNJ libérerait rapidement les otages sans demander de contrepartie et leur confierait un "message" pour le gouvernement nigérien. Il a lui aussi indiqué qu’ils étaient en bonne santé.


Contacté par FRANCE 24 dimanche, Alambo a déclaré : "Nous avions écrit qu’il serait impossible d’exploiter les richesses du pays tant que le problème du nord ne sera pas réglé. Le gouvernement a fait la sourde oreille."


Ag Boula, ancien chef de la rébellion touareg, a quitté le MNJ pour "crédibiliser la lutte et lui donner une image positive". Lundi, il a désapprouvé l’enlèvement. "Nous pensons que ce ne sont pas des méthodes qui font avancer la lutte", a-t-il déclaré.

 

Sous-sol riche, région pauvre

 

Ag Boula conteste cependant les conditions dans lesquelles le gouvernement nigérien autorise des compagnies étrangères comme Areva à exploiter les ressources minières du nord du pays. "Le sous-sol de la région touareg est très riche et c’est l’une des régions les plus pauvres du Niger", constate-t-il.


"Il y a aujourd’hui une ruée des multinationales de l’uranium et du pétrole sur cette zone pour exploiter les richesses qui sont là au détriment des populations locales, qui ne sont pas prises en compte", a-t-il ajouté. Cinquante ans après l’indépendance du Niger, il estime que "la communauté touareg est en marge du développement économique et politique du pays".


Depuis début 2007, le MNJ a multiplié les actions violentes pour réclamer une plus grande part des revenus miniers pour les populations locales.


Le Niger est le troisième producteur mondial d’uranium. Le groupe public français Areva y exploite depuis quarante ans deux gisements importants.

Première publication : 23/06/2008

COMMENTAIRE(S)