Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

Le recyclage des téléphones portables en débat à Bali

Dernière modification : 23/06/2008

Le sort des téléphones portables en fin de vie était au cœur des débats lundi en Indonésie, lors de la réunion annuelle des parties à la Convention de Bâle de 1992 sur les déchets dangereux.

La question du recyclage des téléphones portables en fin de vie sera au centre des débats de la Convention de Bâle sur les déchets dangereux, dont la réunion annuelle s'est ouverte lundi en Indonésie, a annoncé l'organisation.

"La réunion de Bali va envisager l'adoption de nouvelles directives techniques pour une gestion respectueuse de l'environnement des téléphones cellulaires usagés ou en fin de vie", a indiqué dans un communiqué l'organisation.

"L'utilisation de téléphones portables a crû de façon exponentielle depuis les premiers utilisateurs dans les années 1970, pour atteindre 1,76 milliard (d'unités) en 2004 et plus de 3 milliards en avril 2008. Tôt ou tard ces téléphones seront mis au rebut, dans leur entier ou en pièces détachées", a-t-elle ajouté.

Plus largement, les experts de la Convention de Bâle entendent lancer à Bali un Partenariat pour agir sur les équipements informatiques (PACE) visant à une meilleure gestion des déchets issus des ordinateurs.

Ils ont également prévu de discuter de la question du démantèlement des vieux navires. L'objectif est d'aboutir à un accord "clarifiant les conditions légales pour envoyer à la ferraille des navires obsolètes".

Le ministre indonésien de l'environnement, Rachmat Witoelar, a ouvert la conférence de cinq jours.

"En raison de sa nature d'archipel, avec le deuxième plus long rivage côtier du monde, l'Indonésie est vulnérable au trafic transfrontalier illégal de déchets toxiques", a-t-il déclaré.

La Convention de Bâle "pour le contrôle des mouvements transfrontières des déchets dangereux", entrée en vigueur en 1992, pose le principe que chaque pays est responsable de la gestion de ses propres déchets et conditionne leur exportation à l'accord préalable de l'Etat destinataire.

Sa réunion annuelle s'est ouverte dans la péninsule de Nusa Dua à Bali, où s'était tenue en décembre 2007 une conférence de l'ONU sur les changements climatiques.

Première publication : 23/06/2008

COMMENTAIRE(S)