Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité : colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la Défense camerounais

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le F-35 grand absent de Farnborough

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Collectif"

En savoir plus

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • EN IMAGES : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • La délicate opération de renflouement du Costa Concordia a commencé

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

Le recyclage des téléphones portables en débat à Bali

©

Dernière modification : 23/06/2008

Le sort des téléphones portables en fin de vie était au cœur des débats lundi en Indonésie, lors de la réunion annuelle des parties à la Convention de Bâle de 1992 sur les déchets dangereux.

La question du recyclage des téléphones portables en fin de vie sera au centre des débats de la Convention de Bâle sur les déchets dangereux, dont la réunion annuelle s'est ouverte lundi en Indonésie, a annoncé l'organisation.

"La réunion de Bali va envisager l'adoption de nouvelles directives techniques pour une gestion respectueuse de l'environnement des téléphones cellulaires usagés ou en fin de vie", a indiqué dans un communiqué l'organisation.

"L'utilisation de téléphones portables a crû de façon exponentielle depuis les premiers utilisateurs dans les années 1970, pour atteindre 1,76 milliard (d'unités) en 2004 et plus de 3 milliards en avril 2008. Tôt ou tard ces téléphones seront mis au rebut, dans leur entier ou en pièces détachées", a-t-elle ajouté.

Plus largement, les experts de la Convention de Bâle entendent lancer à Bali un Partenariat pour agir sur les équipements informatiques (PACE) visant à une meilleure gestion des déchets issus des ordinateurs.

Ils ont également prévu de discuter de la question du démantèlement des vieux navires. L'objectif est d'aboutir à un accord "clarifiant les conditions légales pour envoyer à la ferraille des navires obsolètes".

Le ministre indonésien de l'environnement, Rachmat Witoelar, a ouvert la conférence de cinq jours.

"En raison de sa nature d'archipel, avec le deuxième plus long rivage côtier du monde, l'Indonésie est vulnérable au trafic transfrontalier illégal de déchets toxiques", a-t-il déclaré.

La Convention de Bâle "pour le contrôle des mouvements transfrontières des déchets dangereux", entrée en vigueur en 1992, pose le principe que chaque pays est responsable de la gestion de ses propres déchets et conditionne leur exportation à l'accord préalable de l'Etat destinataire.

Sa réunion annuelle s'est ouverte dans la péninsule de Nusa Dua à Bali, où s'était tenue en décembre 2007 une conférence de l'ONU sur les changements climatiques.

Première publication : 23/06/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)