Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

Quatre Américains tués dans un attentat en Irak

Dernière modification : 24/06/2008

Un attentat visant un conseil local à Sadr City, le fief de l'armée du Mehdi dirigée par l'imam chiite Moqtada Sadr, a tué six Irakiens et quatre Américains, dont deux fonctionnaires civils.

BAGDAD - Un attentat à la bombe a fait dix morts dont quatre Américains mardi en pleine réunion d'un conseil local à Sadr City, bastion des fidèles de l'imam chiite Moktada Sadr dans l'est de Bagdad, rapportent les autorités.

 

Les six autres personnes décédées sont de nationalité irakienne, a précisé la police, qui fait aussi état de 10 Irakiens blessés.


L'armée américaine a imputé l'attaque à des "groupes spéciaux", qualification qu'elle emploie pour désigner les combattants dissidents de l'armée du Mehdi de Moktada Sadr.


Selon l'ambassade des Etats-Unis, un des civils américains tués travaillait pour le département d'Etat et l'autre pour le département de la Défense. Leux deux autres Américains tués sont des militaires.


La police irakienne estime que l'attentat est l'oeuvre d'un kamikaze alors que l'armée américaine a dit avoir arrêté un suspect prenant la fuite avec des traces d'explosifs sur lui.

Un membre du conseil de Sadr City, Mahmoud al Zamili, a précisé que l'explosion s'était produite à l'intérieur du bureau du directeur adjoint du conseil, qui figure parmi les blessés d'après la police.


La présence d'Américains sur les lieux peut s'expliquer par le fait que beaucoup d'employés du gouvernement de Washington travaillent en coordination avec les autorités locales pour tenter d'améliorer la gestion des affaires publiques et restaurer les services indispensables après cinq ans de guerre.

 

Le gouvernement irakien a insisté sur l'importance de rétablir ces services au plus vite à Sadr City, en profitant de la trêve instaurée en mai entre les forces irakiennes et américaines et les miliciens sadristes, afin de contrer les efforts des partisans de l'imam, qui fournissent déjà de la nourriture et d'autres marchandises à la population.


Ce gigantesque bidonville abrite quelque deux millions d'habitants.

Première publication : 24/06/2008

COMMENTAIRE(S)