Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

Quatre Américains tués dans un attentat en Irak

Dernière modification : 24/06/2008

Un attentat visant un conseil local à Sadr City, le fief de l'armée du Mehdi dirigée par l'imam chiite Moqtada Sadr, a tué six Irakiens et quatre Américains, dont deux fonctionnaires civils.

BAGDAD - Un attentat à la bombe a fait dix morts dont quatre Américains mardi en pleine réunion d'un conseil local à Sadr City, bastion des fidèles de l'imam chiite Moktada Sadr dans l'est de Bagdad, rapportent les autorités.

 

Les six autres personnes décédées sont de nationalité irakienne, a précisé la police, qui fait aussi état de 10 Irakiens blessés.


L'armée américaine a imputé l'attaque à des "groupes spéciaux", qualification qu'elle emploie pour désigner les combattants dissidents de l'armée du Mehdi de Moktada Sadr.


Selon l'ambassade des Etats-Unis, un des civils américains tués travaillait pour le département d'Etat et l'autre pour le département de la Défense. Leux deux autres Américains tués sont des militaires.


La police irakienne estime que l'attentat est l'oeuvre d'un kamikaze alors que l'armée américaine a dit avoir arrêté un suspect prenant la fuite avec des traces d'explosifs sur lui.

Un membre du conseil de Sadr City, Mahmoud al Zamili, a précisé que l'explosion s'était produite à l'intérieur du bureau du directeur adjoint du conseil, qui figure parmi les blessés d'après la police.


La présence d'Américains sur les lieux peut s'expliquer par le fait que beaucoup d'employés du gouvernement de Washington travaillent en coordination avec les autorités locales pour tenter d'améliorer la gestion des affaires publiques et restaurer les services indispensables après cinq ans de guerre.

 

Le gouvernement irakien a insisté sur l'importance de rétablir ces services au plus vite à Sadr City, en profitant de la trêve instaurée en mai entre les forces irakiennes et américaines et les miliciens sadristes, afin de contrer les efforts des partisans de l'imam, qui fournissent déjà de la nourriture et d'autres marchandises à la population.


Ce gigantesque bidonville abrite quelque deux millions d'habitants.

Première publication : 24/06/2008

COMMENTAIRE(S)