Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 1)

En savoir plus

L'Iran interdit le bronzage en cabine

Dernière modification : 25/06/2008

Les autorités iraniennes se déclarent préoccupées par le niveau de radiation que les cabines de bronzage émettraient. Le ministère de la Santé iranien a décidé d'interdire le recours à ces appareils.

Le ministère iranien de la Santé a interdit les cabines de bronzage à cause des dangers pour la santé, a rapporté mercredi le site internet de la télévision d'Etat.

"Les responsables de la santé ont mis en garde contre les dangers d'utiliser les appareils de bronzage artificiel (...) et réaffirmé que les cabines de bronzage sont interdites", a rapporté le site, citant un communiqué du ministère de la Santé.

Le communiqué ajoute que des inspections seront menées dans les solariums, les salons de beauté, les hôtels et les clubs de santé qui possèdent des lits ou des cabines de bronzage et déféreront leurs propriétaires devant la justice.

Les autorités, qui se disent préoccupées par le niveau de radiation émis par ces appareils, ont également interdit leur importation.

Le bronzage artificiel est devenu très à la mode ces dernières années parmi les jeunes filles des familles riches, qui sont obligées de porter le voile islamique. On voit aussi de plus en plus de jeunes Iraniens y avoir recours.

Outre le bronzage artificiel, les jeunes utilisent également des produits de beauté pour donner à leur peau une apparence de bronzage.

Depuis plus d'un an, la police a lancé une vaste opération contre le mauvais respect du voile par les jeunes Iraniennes.

Les autorités sanitaires à travers le monde ont mis en garde contre les dangers des cabines de bronzage et les risques de cancer à cause des rayons ultraviolets (UV).

Première publication : 25/06/2008

COMMENTAIRE(S)