Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

L'Iran interdit le bronzage en cabine

Dernière modification : 25/06/2008

Les autorités iraniennes se déclarent préoccupées par le niveau de radiation que les cabines de bronzage émettraient. Le ministère de la Santé iranien a décidé d'interdire le recours à ces appareils.

Le ministère iranien de la Santé a interdit les cabines de bronzage à cause des dangers pour la santé, a rapporté mercredi le site internet de la télévision d'Etat.

"Les responsables de la santé ont mis en garde contre les dangers d'utiliser les appareils de bronzage artificiel (...) et réaffirmé que les cabines de bronzage sont interdites", a rapporté le site, citant un communiqué du ministère de la Santé.

Le communiqué ajoute que des inspections seront menées dans les solariums, les salons de beauté, les hôtels et les clubs de santé qui possèdent des lits ou des cabines de bronzage et déféreront leurs propriétaires devant la justice.

Les autorités, qui se disent préoccupées par le niveau de radiation émis par ces appareils, ont également interdit leur importation.

Le bronzage artificiel est devenu très à la mode ces dernières années parmi les jeunes filles des familles riches, qui sont obligées de porter le voile islamique. On voit aussi de plus en plus de jeunes Iraniens y avoir recours.

Outre le bronzage artificiel, les jeunes utilisent également des produits de beauté pour donner à leur peau une apparence de bronzage.

Depuis plus d'un an, la police a lancé une vaste opération contre le mauvais respect du voile par les jeunes Iraniennes.

Les autorités sanitaires à travers le monde ont mis en garde contre les dangers des cabines de bronzage et les risques de cancer à cause des rayons ultraviolets (UV).

Première publication : 25/06/2008

COMMENTAIRE(S)