Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Une enquête préliminaire vise le financement de la campagne 2007 de Sarkozy

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

La création de nouvelles extensions sur la Toile adoptée

Dernière modification : 26/06/2008

Le conseil d'administration de l'Icann a adopté jeudi à l'unanimité le principe de la création de nouvelles extensions de noms de domaines. Désormais, sous conditions financières notamment, tout le monde pourra obtenir la sienne.

Pour en savoir plus, lisez "La révolution des extensions de noms de domaines"

 

 

Le conseil d'administration de l'Icann, instance chargée de gérer au niveau mondial les adresses internet, a adopté jeudi à l'unanimité le principe de la création de nouvelles extensions, a annoncé un responsable de l'Afnic, association s'occupant des noms de domaine français.
  
Jusqu'ici 250 extensions existaient tels .net, .com, .fr. Désormais, tout le monde pourra créer, sous conditions financières notamment, sa propre extension.
  
L'Icann n'a pas encore fixé le montant des frais de dossiers mais, selon l'Afnic, ils pourraient s'élever à plusieurs dizaines de milliers de dollars.
  
Réunie à Paris pour sa 32e réunion internationale, l'Internet corporation for assigned names and numbers (Icann) a également voté à l'unanimité en faveur du développement d'extensions en caractères non latins, par exemple en chinois, cyrillique ou arabe, a expliqué à l'AFP le directeur-général adjoint de l'Afnic Loïc Damilaville.
  
"Nous pensons que c'est une grande opportunité pour le secteur et nous sommes très enthousiastes", avait expliqué le président de l'Icann, Paul Twomey, avant le vote dans un entretien à l'AFP.
  
"Toutefois, il y a actuellement plus de 160 millions de noms de domaine et je ne m'attends pas à voir le même nombre de nouvelles extensions créées en 2009", a-t-il souligné.
  
Il a précisé qu'il faudrait à l'instance "encore au moins trois à quatre mois pour finaliser les détails de cette libéralisation", qui "peut s'envisager pour le deuxième trimestre 2009".
  
Lors de la réunion, qui se tenait de lundi à jeudi en présence de 1.500 participants de plus de 70 pays, des inquiétudes se sont été exprimées concernant cette libéralisation, notamment en terme de "cybersquatting", l'usurpation de noms de marques.
  
M. Damilaville a précisé que l'Icann avait voté une motion pour "limiter les dépôts abusifs de nouveaux noms de domaines".
  
L'Icann devrait aussi réfléchir dans les prochains mois à l'interdiction qui pourrait être faite à des extensions portant atteinte à l'ordre public ou à la morale et définir les instances compétentes, selon M. Damilaville.

Première publication : 26/06/2008

COMMENTAIRE(S)