Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

La création de nouvelles extensions sur la Toile adoptée

Dernière modification : 26/06/2008

Le conseil d'administration de l'Icann a adopté jeudi à l'unanimité le principe de la création de nouvelles extensions de noms de domaines. Désormais, sous conditions financières notamment, tout le monde pourra obtenir la sienne.

Pour en savoir plus, lisez "La révolution des extensions de noms de domaines"

 

 

Le conseil d'administration de l'Icann, instance chargée de gérer au niveau mondial les adresses internet, a adopté jeudi à l'unanimité le principe de la création de nouvelles extensions, a annoncé un responsable de l'Afnic, association s'occupant des noms de domaine français.
  
Jusqu'ici 250 extensions existaient tels .net, .com, .fr. Désormais, tout le monde pourra créer, sous conditions financières notamment, sa propre extension.
  
L'Icann n'a pas encore fixé le montant des frais de dossiers mais, selon l'Afnic, ils pourraient s'élever à plusieurs dizaines de milliers de dollars.
  
Réunie à Paris pour sa 32e réunion internationale, l'Internet corporation for assigned names and numbers (Icann) a également voté à l'unanimité en faveur du développement d'extensions en caractères non latins, par exemple en chinois, cyrillique ou arabe, a expliqué à l'AFP le directeur-général adjoint de l'Afnic Loïc Damilaville.
  
"Nous pensons que c'est une grande opportunité pour le secteur et nous sommes très enthousiastes", avait expliqué le président de l'Icann, Paul Twomey, avant le vote dans un entretien à l'AFP.
  
"Toutefois, il y a actuellement plus de 160 millions de noms de domaine et je ne m'attends pas à voir le même nombre de nouvelles extensions créées en 2009", a-t-il souligné.
  
Il a précisé qu'il faudrait à l'instance "encore au moins trois à quatre mois pour finaliser les détails de cette libéralisation", qui "peut s'envisager pour le deuxième trimestre 2009".
  
Lors de la réunion, qui se tenait de lundi à jeudi en présence de 1.500 participants de plus de 70 pays, des inquiétudes se sont été exprimées concernant cette libéralisation, notamment en terme de "cybersquatting", l'usurpation de noms de marques.
  
M. Damilaville a précisé que l'Icann avait voté une motion pour "limiter les dépôts abusifs de nouveaux noms de domaines".
  
L'Icann devrait aussi réfléchir dans les prochains mois à l'interdiction qui pourrait être faite à des extensions portant atteinte à l'ordre public ou à la morale et définir les instances compétentes, selon M. Damilaville.

Première publication : 26/06/2008

COMMENTAIRE(S)