Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois juifs"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

L'Equateur rompt tout dialogue avec la Colombie

©

Dernière modification : 26/06/2008

Après la décision du gouvernement colombien de ne pas rétablir de relations diplomatiques avec l'Equateur, le président équatorien Rafael Correa annonce qu'il n'a pas l'intention de renouer le dialogue avec son homologue colombien.

Le président de l'Equateur Rafael Correa a annoncé mercredi qu'il n'entendait pas renouer le dialogue avec la Colombie tant que son président Alvaro Uribe serait à la tête de ce pays.
   
Réagissant à la décision lundi du gouvernement colombien de ne pas rétablir de relations diplomatiques avec l'Equateur, M. Correa a déclaré dans un discours à Manta (sud-ouest de l'Equateur): "Vous avez reporté le rétablissement des relations bilatérales, nous les annulons indéfiniment tant qu'il n'y aura pas un gouvernement avec lequel on puisse traiter".
   
S'adressant à M. Uribe, M. Correa a affirmé que "l'Equateur n'acceptait pas" que Bogota ait reporté la reprise du dialogue au niveau des chargés d'affaires et qu'"en conséquence son gouvernement reporte indéfiniment ce rétablissement" des relations.
   
En fin de semaine, le président Correa avait déclaré à un média argentin que c'était son pays qui déciderait de la date de la reprise des relations avec Bogota, détériorées après l'incursion le 1er mars de l'armée colombienne sur son territoire au cours de laquelle le numéro deux des Farc (guérilla marxiste) Raul Reyes avait été tué.
   
Le 6 juin, l'Equateur et la Colombie avaient décidé de renouer leurs liens diplomatiques, rompus le 3 mars, au niveau des chargés d'affaires à la demande du centre Carter, dont le siège est à Atlanta aux Etats-Unis.
   
L'ex-président américain Jimmy Carter, chargé d'une médiation entre les deux pays, s'était entretenu au téléphone avec les présidents Correa et Uribe.
 

Première publication : 26/06/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)