Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

L'interdiction de fumer ôte l'envie à 400 000 Britanniques

Dernière modification : 04/07/2008

Une étude révèle que 400 000 Britanniques ont arrêté de fumer depuis l'interdiction du tabac dans les lieux publics en Angleterre, il y a un an.

Plus de 400.000 Britanniques ont arrêté de fumer depuis l'entrée en vigueur de l'interdiction du tabac dans les lieux publics en Angleterre il y a un an, selon une étude publiée lundi.

Cette mesure pourrait ainsi permettre d'éviter quelque 40.000 morts liées au tabagisme dans les dix prochaines années, relève cette étude menée auprès de 32.000 personnes dans les neuf mois qui ont précédé et suivi le début de l'interdiction, le 1er juillet 2007.

Selon l'association de lutte contre le cancer Cancer Research UK, qui a en partie financé cette enquête au côté de laboratoires pharmaceutiques, c'est la première fois qu'une étude évalue le nombre de fumeurs arrêtant la cigarette en raison d'une interdiction de fumer dans les lieux publics.

"Les effets ont été importants dans toutes les catégories sociales, les fumeurs pauvres comme les riches", a souligné le responsable de l'étude, le professeur Robert West, de Cancer Research UK.

"Je ne m'attendais pas à un impact aussi spectaculaire et bien sûr rien ne garantit que le taux de fumeur ne va pas repartir à la hausse", a-t-il ajouté. "Mais si le ministère de la Santé parvient à entretenir la tendance en cours, avoir moins de 15% de la population qui fume d'ici dix ans devient un objectif réaliste".

L'Angleterre a été la dernière province du Royaume-Uni à interdire le tabac dans les lieux publics, après l'Ecosse en 2006, puis le Pays de Galles et l'Irlande du Nord en avril 2007.

Une interdiction similaire doit entrer en vigueur mardi aux Pays-Bas.

Première publication : 30/06/2008

COMMENTAIRE(S)