Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

Une grève des acteurs paralyse Hollywood

Dernière modification : 01/07/2008

Le secteur audiovisuel hollywoodien, en "grève de facto" selon les producteurs, est paralysé par le piétinement des négociations avec les acteurs. Ils réclament une hausse des salaires.

Les producteurs de Hollywood ont affirmé que le secteur audiovisuel américain était "en grève de facto" à cause des acteurs, dont le principal syndicat s'est dit disposé à négocier au delà de l'expiration du contrat liant les deux organisations, lundi soir.
   
"Notre secteur se trouve désormais en grève de facto, avec une production de films quasiment interrompue et une production télévisée gravement menacée", a assuré l'Alliance des producteurs de cinéma et de télévision (AMPTP), le patronat de Hollywood, dans un communiqué.
   
L'AMPTP a indiqué avoir présenté lundi au principal syndicat d'acteurs de cinéma et de télévision américains, le "Screen Actors Guild" (SAG), une "offre finale" à l'issue de la 42e journée de pourparlers entre les deux organisations.
   
Cette annonce intervient moins de quatre heures avant l'expiration du contrat triennal entre acteurs et producteurs, lundi à minuit (mardi 07H00 GMT). Ce texte régit les conditions salariales des comédiens de cinéma et de télévision américains.
   
De son côté, le SAG, qui fédère 120.000 membres, s'est dit "toujours déterminé à négocier un contrat juste pour les acteurs, aussi vite que possible".
   
Le SAG a qualifié l'offre de l'AMPTP "d'offre de dernière minute de 43 pages" et indiqué que "le syndicat est en train d'examiner cette offre complexe et préparera une réponse au patronat une fois que l'examen sera terminé".
   
"Les deux parties se retrouveront mercredi" après-midi, selon le SAG, qui a toutefois estimé qu'à première vue, le texte proposé par les producteurs ne répondait pas à ses attentes.
   
Le SAG a indiqué que ce contrat était proche de celui accepté par le deuxième syndicat d'acteurs de Hollywood, l'AFTRA (70.000 membres). Or, le SAG a déjà refusé le même contrat, ce qui a créé la discorde entre les deux organisations de salariés.
   
Les dirigeants du SAG affirment que l'AFTRA a fragilisé leur capacité de négociation et ont demandé à 44.000 de leurs membres qui font aussi partie de l'AFTRA de ne pas ratifier le texte dans la semaine à venir.
   
Jeudi dernier, le célèbre acteur George Clooney a appelé les deux organisations à l'unité, affirmant que les divisions ne faisaient que renforcer la position du patronat.
   
Le SAG réclame une hausse des salaires pour les acteurs touchant des salaires moyens de moins de 100.000 dollars par an, et veut davantage de dividendes des ventes de DVD et d'oeuvres exploitées sur l'internet et les "nouveaux médias" numériques.
   
Mais les studios ont accusé le SAG de manque de réalisme et l'ont encouragé à conclure un accord similaire à celui qu'ils avaient scellé plus tôt cette année avec les scénaristes et les réalisateurs.
   
L'hiver dernier, une grève des scénaristes avait déjà paralysé le secteur audiovisuel américain pendant 100 jours. Son coût a été évalué à plus de 2 milliards de dollars.
   
 

Première publication : 01/07/2008

COMMENTAIRE(S)