Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Princess Erika : le nouveau single d'une guerrière pacifique

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Migrations : les 28 à hue et à dia

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Manfred Weber, président du PPE, sur l'asile : "Sans solution européenne, tout finira dans le désordre"

En savoir plus

FOCUS

Les enfants volés de l'ex-RDA

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Guerre au Yémen : Paris organise une conférence humanitaire fin juin

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Migrations, sécurité et Brexit : les Européens réunis fin juin à Bruxelles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

L’État turc est "extrêmement faible", selon l'historien Edhem Eldem

En savoir plus

L’invité du jour

Turquie : "Des fraudes sont possibles, mais qui ne remettent pas en cause le résultat"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'économie turque en surchauffe

En savoir plus

Rabobank condamnée à indemniser son ex-star

Dernière modification : 03/07/2008

L'équipe Rabobank a été condamnée par un tribunal néerlandais à verser 665 000 euros d'indemnités au coureur cycliste Michael Rasmussen. L'ex-star, suspendue depuis pour deux ans, poursuivait son ancienne équipe pour licenciement abusif.

Le Danois Michael Rasmussen, exclu du Tour de France 2007 alors qu'il portait le maillot jaune pour avoir menti sur sa localisation, doit recevoir quelque 665.000 euros d'indemnité de l'équipe Rabobank, a décidé mercredi un tribunal néerlandais.

Le cycliste, âgé de 34 ans, avait saisi la justice néerlandaise pour licenciement abusif, demandant 5,5 millions d'euros.

Le juge d'Utrecht (centre des Pays-Bas) a admis que la banque néerlandaise avait le droit de licencier le coureur, mais il a estimé que la procédure n'avait pas été conduite dans les règles, selon un communiqué du tribunal.

Rabobank a licencié son coureur le 25 juillet 2007 avec effet immédiat, une procédure en urgence qui n'aurait pu être utilisée que dès la découverte des faits, selon le tribunal.

Dans ce cas, les faits étaient déjà connus de l'équipe et Rabobank aurait dû utiliser une procédure de licenciement ordinaire, selon le juge.

La cour a décidé qu'il devait percevoir deux mois de salaire et le bonus de 400.000 euros qu'il aurait perçu comme vainqueur du Tour de France, soit un total de 665.000 euros.

Ce mardi, la Fédération monégasque de cyclisme (FMC), auprès de lasuspquelle Rasmussen est licencié, a suspendu le coureur pour deux ans à dater du jour de son exclusion du Tour de France, le 25 juillet 2007.

Première publication : 02/07/2008