Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tweets, retweets et détweets

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : un deuil national de trois jours et de nombreuses questions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le combat des esclaves sexuelles sud-coréennes continue"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

États-Unis : vers une guerre commerciale avec la Chine ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'Inde, 70 ans et toujours jeune"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : au moins 18 morts dans l’attentat de Ouagadougou

En savoir plus

Rabobank condamnée à indemniser son ex-star

Dernière modification : 03/07/2008

L'équipe Rabobank a été condamnée par un tribunal néerlandais à verser 665 000 euros d'indemnités au coureur cycliste Michael Rasmussen. L'ex-star, suspendue depuis pour deux ans, poursuivait son ancienne équipe pour licenciement abusif.

Le Danois Michael Rasmussen, exclu du Tour de France 2007 alors qu'il portait le maillot jaune pour avoir menti sur sa localisation, doit recevoir quelque 665.000 euros d'indemnité de l'équipe Rabobank, a décidé mercredi un tribunal néerlandais.

Le cycliste, âgé de 34 ans, avait saisi la justice néerlandaise pour licenciement abusif, demandant 5,5 millions d'euros.

Le juge d'Utrecht (centre des Pays-Bas) a admis que la banque néerlandaise avait le droit de licencier le coureur, mais il a estimé que la procédure n'avait pas été conduite dans les règles, selon un communiqué du tribunal.

Rabobank a licencié son coureur le 25 juillet 2007 avec effet immédiat, une procédure en urgence qui n'aurait pu être utilisée que dès la découverte des faits, selon le tribunal.

Dans ce cas, les faits étaient déjà connus de l'équipe et Rabobank aurait dû utiliser une procédure de licenciement ordinaire, selon le juge.

La cour a décidé qu'il devait percevoir deux mois de salaire et le bonus de 400.000 euros qu'il aurait perçu comme vainqueur du Tour de France, soit un total de 665.000 euros.

Ce mardi, la Fédération monégasque de cyclisme (FMC), auprès de lasuspquelle Rasmussen est licencié, a suspendu le coureur pour deux ans à dater du jour de son exclusion du Tour de France, le 25 juillet 2007.

Première publication : 02/07/2008

COMMENTAIRE(S)