Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Doutes sur l'identité du second bourreau de Daesh

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Franck Baudino, médecin et PDG de Health 4 Development (H4D)

En savoir plus

POLITIQUE

"L’islam n’est pas organisé en France"

En savoir plus

POLITIQUE

Affaire Fillon - Jouyet : "dommage" que les Français ne puissent pas entendre les enregistrements

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : les revendications des militaires entendues par le pouvoir

En savoir plus

FOCUS

En Iran, un éventuel accord sur le nucléaire divise la population

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Pierre Cardin, 92 ans, éternel créateur du futur

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : l'offensive d'Obama face à l'immigration

En savoir plus

Les Wallabies enfoncent les Bleus à Brisbane

Dernière modification : 05/07/2008

Les Australiens ont eu raison de la jeune défense française, remportant le second test de l'hémisphère Sud, 40-10. Les Bleus rentrent d'Australie avec deux défaites et une sérieuse remise en question.

L'Australie, jamais inquiétée et diablement réaliste, a infligé au XV de France sa plus large défaite en 80 ans et 38 confrontations par un score sans appel de 40 à 10, samedi à Brisbane (est), lors du second test-match de la tournée estivale française.

  

Les Français, à qui les Wallabies n'avaient pas adressé pareille correction depuis la finale de la Coupe du monde 1999 à Cardiff (35-12), repartent bredouilles de leur tournée en terre australe après une première défaite (13-34) samedi dernier à Sydney. Triste épilogue d'une saison négative sur le plan comptable (3 victoires, 4 défaites), la première de l'ère ouverte par l'entraîneur Marc Lièvremont.

  

L'entraîneur néo-zélandais de l'Australie, Robbie Deans, a de son côté idéalement préparé le Tri-Nations qui débutera pour les Wallabies par la réception de l'Afrique du Sud, championne du monde, le 19 juillet à Perth. "Je crois qu'ils attendaient leurs vacances", a balayé Deans, un rien méprisant, au sujet de la prestation française.

  

Mais Lièvremont n'a pu qu'acquiescer. "On montre les limites du fonctionnement à la française, a-t-il reconnu. Pour ne parler que du capitaine Lionel Nallet, une saison à 53 semaines, ce n'est vraiment pas possible."

  

Le XV de France a reproduit une caricature de son premier revers de Sydney en n'inscrivant que dix points malgré une possession de balle largement favorable.

  

Dépassés par le rythme australien, inévitablement désavantagés par le manque d'automatismes dû à l'absence de nombreux cadres retenus au pays, les Français ont subi le génie de l'ouvreur australien Matt Giteau, qui a servi sur un plateau les quatre essais aux Wallabies et inscrit 20 points au pied.

Première publication : 05/07/2008

COMMENTAIRE(S)