Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Burundi, le leader de l'opposition, qui avait appelé au boycott, élu vice-président de l'assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais: la porte mortelle vers "l'Eldorado"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Faut-il copier la Silicon Valley ?

En savoir plus

FOCUS

Au Bangladesh, les assassinats de libres-penseurs se multiplient

En savoir plus

L'ENTRETIEN

François Morin : "28 banques ont la capacité de déstabiliser le système monétaire et financier mondial"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gaza, Baalbeck, Tombouctou... La résistance par l’art

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#CecilTheLion : le chasseur devient la proie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

EDF va prendre le contrôle des réacteurs nucléaires d’Areva

En savoir plus

Première victoire française sur la Grande Boucle

Dernière modification : 08/07/2008

Le Français Samuel Dumoulin a remporté la troisième étape du Tour de France devant l'Américain William Frischkorn et le Français Romain Feillu, qui s'élancera mardi dans le contre-la-montre de Cholet avec le maillot jaune de leader.

Pour retrouver toutes les étapes de la grande boucle commentées en direct, ainsi que toutes les informations sur les coureurs et leurs équipes, cliquez ici.



Le Français Samuel Dumoulin (Cofidis) a remporté la troisième étape du Tour de France, lundi, à Nantes, où son jeune compatriote Romain Feillu (Agritubel) a endossé le maillot jaune de leader.
   
Dumoulin a devancé ses trois compagnons d'une échappée lancée dès le premier des 208 kilomètres de cette étape par l'Américain Will Frischkorn, deuxième de l'étape.
   
Sur les quais de Nantes, Feillu a pris la troisième place avant l'Italien Paolo Longo, débordé dans le dernier kilomètre.
   
Le premier peloton, réglé par l'Australien Robbie McEwen devant l'Allemand Erik Zabel, est arrivé avec un retard de 2 min 03 sec.
   
Frischkorn a lancé la bonne échappée dès la sortie de Saint-Malo, avec ses trois compagnons. Le peloton a laissé à ce quatuor de baroudeurs une avance approchant le quart d'heure, entre soleil et averses, avant de revenir à un écart de l'ordre de neuf minutes jusqu'à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée.
   
Dans la dernière heure, une chute collective à l'approche des 25 derniers kilomètres a morcelé le peloton et rejeté dans un deuxième groupe le Russe Denis Menchov et l'Italien Riccardo Ricco dont les équipiers ont mené une chasse très vive.
   
Sur la ligne, Menchov et Ricco ont cédé une quarantaine de secondes aux autres favoris du Tour.
   
Pour le gain de l'étape, Dumoulin a attaqué aux 1500 mètres. Il a été suivi par Frischkorn puis par Feillu qui a contré aussitôt. Mais le coureur lyonnais est parvenu à revenir dans la dernière ligne droite pour enlever, à l'âge de 27 ans, son premier succès dans le Tour.
   
Au classement général provisoire, Feillu (24 ans) compte 35 secondes d'avance sur Longo à la veille du premier contre-la-montre, sur 29,5 kilomètres, à Cholet.
   
L'Espagnol Alejandro Valverde qui portait le maillot jaune occupe désormais la quatrième place à 1 min 45 sec du nouveau leader.
   

Première publication : 07/07/2008

COMMENTAIRE(S)