Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

La Bosnie rend hommage aux morts de Srebrenica

©

Dernière modification : 11/07/2008

Les musulmans bosniaques commémorent ce vendredi le 13e anniversaire du génocide de Srebrenica. Les dépouilles de 307 victimes vont être enterrées dans un mémorial érigé près de cette ville de l'est de la Bosnie.

Les Musulmans bosniaques commémorent vendredi le 13e anniversaire du génocide de Srebrenica, une cérémonie au cours de laquelle les dépouilles de 307 victimes identifiées seront enterrées au mémorial érigé près de cette ville de l'est de la Bosnie.
   
Cette cérémonie est marquée par des craintes de violences anti-musulmanes après un récent verdict du TPI  acquittant un ex-commandant musulman de cette ville.
   
Environ 8.000 garçons et hommes musulmans avaient été tués en juillet 1995, en l'espace de quelques jours, par les forces serbes bosniaques qui s'étaient emparées de Srebrenica, alors enclave musulmane sous protection de l'ONU.
   
Des craintes d'incidents ont été exprimées récemment par des responsables politiques serbes bosniaques, qui ont dénoncé l'acquittement par le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie de Naser Oric, commandant des troupes musulmanes de Srebrenica pendant la guerre intercommunautaire de 1992-95.
   
Oric a été jugé pour des exactions commises, en 1992 et 1993, contre des Serbes de la région de Srebrenica par des hommes sous ses ordres.
   
"L'acquittement de Naser Oric pourrait avoir des conséquences sur le terrain" lors de la commémoration du massacre de Srebrenica, a prévenu le président du Parlement serbe bosniaque, Igor Radojicic.
   
Quelque 1.500 policiers seront déployés sur les routes menant vers la ville et dans les alentours du mémorial, afin de prévenir toute éventuelle violence, dans cette région peuplée majoritairement par des Serbes, a annoncé la police locale.
   
A ce jour, quelque 2.900 victimes du massacre de Srebrenica, exhumées des dizaines de fosses communes et identifiées par des tests ADN, ont déjà été enterrées au mémorial de Potocari, près de Srebrenica.
   
Ce massacre a été qualifié de génocide par la Cour internationale de justice.
   
Ses auteurs présumés, l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, et leur chef militaire, Ratko Mladic, sont toujours recherchés par le TPI, qui les a inculpés notamment de génocide.
   
 

Première publication : 11/07/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)