Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les Français de l'armée israélienne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

Fannie Mae et Freddie Mac, autres victimes des subprimes

Dernière modification : 12/07/2008

Les deux géants du refinancement hypothécaire traversent une mauvaise passe, mais le gouvernement américain ne veut pas les laisser tomber.

Lisez le blog "Les banque de l'ombre", par Baptiste Fallevoz.

 

PAULSON VEUT CONSERVER FANNIE MAE ET FREDDIE MAC "DANS LEUR FORME ACTUELLE"
 

Le secrétaire américain au Trésor Henry Paulson a annoncé vendredi qu'il souhaitait maintenir les organismes de refinancement hypothécaire Fannie Mae et Freddie Mac "dans leur forme actuelle", alors que les marchés bruissaient de rumeurs de mise sous tutelle.

"Aujourd'hui, notre objectif principal est de soutenir Fannie Mae et Freddie Mac dans leur forme actuelle", a indiqué M. Paulson dans un court communiqué, publié en réponse à la vague de défiance boursière envers les deux compagnies, centrales pour l'économie américaine.

Le texte de M. Paulson ne fait aucune allusion à une possible mise sous tutelle ou nationalisation des deux compagnies. Son intervention est présentée comme un commentaire sur les informations de presse faisant état d'une réflexion au sein de ses services sur d'éventuelles "mesures d'urgence".

"Nous apprécions les efforts importants du Congrès pour terminer la réforme législative qui va aider à générer la confiance dans ces compagnies", a-t-il dit, en référence au texte de loi en débat au parlement sur l'immobilier.

"Nous maintenons le dialogue avec les régulateurs et les compagnies", a assuré le ministre. Le régulateur de Fannie Mae et de Freddie Mac, l'OFHEO, "continuera à travailler avec les compagnies, alors que celles-ci prennent les mesures nécessaires pour leur permettre de continuer à remplir leur importante mission de service public", a conclu M. Paulson.

Déjà très chahutées depuis le début de la semaine, les titres Fannie Mae et Freddie Mac ont ouvert en chute libre vendredi, alors que, selon le New York Times, l'administration Bush a commencé à réfléchir à leur mise sous tutelle gouvernementale, pour leur éviter une éventuelle faillite.

A l'ouverture, le titre Fannie Mae s'était enfoncé de 38,71%, à 8,09 dollars, et le titre Freddie Mac de 36,75%, à 5,06 dollars.
 

 

WALL STREET EN NETTE BAISSE, PLOMBéE PAR FANNIE MAE ET FREDDIE MAC

La Bourse de New York a ouvert en nette baisse vendredi, plombée par la chute libre des géants du refinancement hypothécaire Fannie Mae et Freddie Mac et une poussée du pétrole vers de nouveaux records: le Dow Jones perdait 1,36%, et le Nasdaq 1,52%.

 

Première publication : 11/07/2008

COMMENTAIRE(S)