Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le meilleur du théâtre et de la série "Mad Men"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Arménie : l’art de la mémoire

En savoir plus

MODE

France : l’association Faber Lambert pour la valorisation des métiers rares

En savoir plus

FOCUS

Ebola : une campagne de vaccination redonne espoir à la Guinée

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les lingots d'or cachés de Jean-Marie Le Pen

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

États-Unis : la légalisation attendue du mariage gay

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le troisième mandat de la discorde

En savoir plus

Victoire historique des Springboks sur les All Blacks

Dernière modification : 12/07/2008

Lors de la deuxième journée du Tri Nations, l'Afrique du Sud, championnne du monde, a battu la Nouvelle-Zélande de justesse. Il s'agit de leur première victoire chez les All Blacks en 10 ans.

L'Afrique du Sud a remporté samedi sa première victoire en 10 ans en Nouvelle-Zélande avec un succès 30-28 à Dunedin au terme d'un match haletant pour la deuxième journée du Tri Nations.
 

Le demi de mêlée Enrico Januarie, actif tout au long du match, a inscrit sur un exploit personnel l'essai de la victoire des champions du monde à quatre minutes de la fin de la rencontre alors que les Springboks étaient réduits à 14 après un carton jaune à Victor Matfield.
 

Le deuxième ligne et capitaine de l'Afrique du Sud a quitté le terrain trois minutes avant l'essai de Januarie en raison d'un plaquage haut.
 

Cette faute avait permis à l'ouvreur néo-zélandais Dan Carter de passer sa sixième pénalité du jour pour creuser l'écart en faveur des All Blacks (28-23).
 

Les Springboks n'avaient plus gagné en Nouvelle-Zélande depuis un succès 13-3 à Wellington en 1998. Il s'agit de leur première victoire à Dunedin en huit matches dans cette ville.
 

"Je n'ai rien à prouver. Je crois en moi, en mes joueurs et en Dieu. Chacun est libre de donner son opinion mais la façon dont nous avons oeuvré collectivement aujourd'hui peut faire évoluer ces opinions", a réagi Peter de Villiers, premier entraîneur noir des Springboks, vivement critiqué après la défaite 19-8 contre les Blacks une semaine plus tôt.
 
 
"BELLE PUBLICITÉ"
 

Dans un match âprement disputé, l'Afrique du Sud a dominé la première mi-temps avec l'appui du vent pour atteindre la pause à 17-15 avec un essai de JP Pietersen.
 

Les All Blacks ont repris le dessus au retour des vestiaires avec un essai du troisième ligne remplaçant Sione Lauaki, servi par le centre Conrad Smith, avant le sursaut d'orgueil des champions du monde en fin de match.
 

L'entraîneur néo-zélandais Graham Henry a jugé que cette rencontre prouvait la qualité du Tri Nations, auquel participe également l'Australie.
 

"Il y a dans ce tournoi trois équipes très proches les unes des autres et on ne pouvait avoir plus grand match que celui-là. Ce fut un match superbe, un spectacle très agréable et une belle publicité pour notre sport", a-t-il dit.
 

"Nous avons pratiqué un rugby magnifique en deuxième mi-temps et si nous sommes capables de nous appuyer sur cela, nous serons plutôt compétitif dans ce tournoi."
 

Le prochain match oppose l'Australie à l'Afrique du Sud samedi prochain à Perth.

Première publication : 12/07/2008

COMMENTAIRE(S)