Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

10 ans de prison requis contre Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fessée: une tradition française?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président tchadien promet d'anéantir le chef de Boko Haram et savoir où il se trouve

En savoir plus

DÉBAT

Interdiction de la fessée ? La France se prend une claque par le conseil de l'Europe

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : accord en vue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"L'abri" : plongée dans un centre d'hébergement pour SDF

En savoir plus

FOCUS

À Toulon, la communauté musulmane tente de lutter contre "l'islamalgame"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola : un an après le début de l'épidémie, quel bilan tirer ?

En savoir plus

Sarkozy salue "le geste de paix" des pays arabes

Dernière modification : 13/07/2008

Dans son discours d'ouverture du sommet de l'Union pour la méditérannée, le président français a salué à Paris le "geste de paix" des pays arabes, assis à la même table qu'Israël.

Retrouvez notre dossier spécial : l'Union pour la Méditerranée.

Le président français Nicolas Sarkozy a salué dimanche "tous les pays arabes" venus participer au sommet de l'Union pour la Méditerranée (UPM), qui ont "fait ainsi un geste de paix", lors de l'ouverture à Paris de la rencontre qu'il copréside avec l'Egyptien Hosni Moubarak.
   
"Je veux saluer le courage de tous ceux qui ont répondu à notre invitation", a lancé M. Sarkozy en ouvrant solennellement le "Sommet de Paris pour la Méditerranée".
   
Autour de lui se trouvaient les dirigeants de 43 Etats, dont les 27 membres de l'Union européenne et quasiment tous les pays arabes du pourtour méditerranéen. Seule la Libye du colonel Mouammar Kadhafi boycotte la rencontre.
   
"Je veux saluer les chefs d'Etat arabes d'être venus ici, d'avoir accepté cette responsabilité et d'avoir fait ainsi un geste de paix (...) C'est ensemble que nous allons construire la paix en Méditerranée, comme hier, nous avons construit la paix en Europe", a déclaré M. Sarkozy.
   
Il a estimé qu'un des enjeux majeurs de l'UPM est "d'écrire l'Histoire sur un pied d'égalité Nord-Sud".
   

Première publication : 13/07/2008

COMMENTAIRE(S)