Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

Tiffany perd son procès en contrefaçon contre eBay

Dernière modification : 15/07/2008

Un tribunal de New York a disculpé le site d'enchères eBay des accusations de contrefaçon portées par le joaillier Tiffany. Cette décision intervient peu après la condamnation, en France, du site dans une affaire similaire impliquant LVMH.

Le groupe eBay, leader des enchères sur Internet, a remporté une victoire lundi dans le procès que lui avait intenté le joaillier américain Tiffany en 2004 pour contrefaçon, alors qu'il a récemment perdu en France contre le groupe de luxe LVMH dans une affaire similaire.

Un tribunal de New York a statué lundi qu'eBay avait mis en place des mesures adéquates contre la contrefaçon et que la protection des marques incombait à leurs propriétaires, a expliqué eBay dans un communiqué.

Tiffany avait porté plainte en affirmant que la plupart des bijoux prétendument de marque Tiffany vendus sur eBay étaient des faux et que, malgré ses demandes, eBay n'avait pas retiré ces objets de son site.

eBay s'est félicité lundi de cette décision, qu'il considère comme "une victoire pour les consommateurs".

Le site d'enchères vient en revanche de perdre un procès similaire en France contre le groupe LVMH, à qui il a été condamné de verser plus de 38 millions d'euros d'indemnités, suite à des ventes sur son site de sacs, parfums et vêtements contrefaits. eBay a fait appel de cette décision et, en conséquence, a décidé de continuer ses ventes.

Cette condamnation pour contrefaçon est la deuxième pour eBay en France: début juin, le groupe de luxe Hermès avait obtenu 20.000 euros de dommages et intérêts. eBay a fait appel.

Le site d'enchères a mis en place un système par lequel les entreprises peuvent lui signaler de possibles contrefaçons. Le site bloque alors les comptes des utilisateurs qui vendent des faux ou sont soupçonnés de vendre des faux. eBay indique qu'en 2007 il a bloqué 50.000 comptes de vendeurs.

Le groupe est aussi en prise avec un autre poids-lourd des marques: le groupe français L'Oréal, numéro un mondial des cosmétiques, l'a assigné à l'automne 2007 devant la justice de cinq pays européens pour contrefaçon.

Fondé en 1995, eBay revendique 276 millions de membres dans le monde.

Première publication : 15/07/2008

COMMENTAIRE(S)