Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser" les prélèvements, dit Trévidic

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Inès Boujbel, PDG de Deyma

En savoir plus

POLITIQUE

Drame de Sivens : Placé dénonce "l’absence absolue d’empathie" du gouvernement

En savoir plus

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de servir du drame de Sivens

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

FOCUS

Liban : retour sur les affrontements à Tripoli

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Barrage de Sivens : après le drame, l'instrumentalisation politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fondation Louis Vuitton : montez à bord du navire de Frank Gehry !

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un soldat français tué , 2 autres blessés dans le nord du Mali

En savoir plus

YouTube pourra masquer l'identité des utilisateurs

Dernière modification : 17/07/2008

Google a obtenu du géant des médias Viacom que sa filiale YouTube puisse masquer l'identité de ses utilisateurs. Un jugement avait précédemment obligé Google à fournir les données personnelles d'utilisateurs à Viacom.

Google, qui avait été contraint début juillet à fournir au géant des médias Viacom (MTV, studios Paramount) des données sur les utilisateurs de sa filiale YouTube, a obtenu mardi le droit de masquer l'identité des utilisateurs du site de partage de vidéos en ligne.
 

Le jugement rendu au début du mois par un tribunal fédéral de New York va permettre à Viacom d'avoir accès à l'ensemble des vidéos retirées du catalogue, mais surtout à toutes les données relatives au visionnage des vidéos: identifiants de connexion, le nombre de fois et à quelle heure un utilisateur les a vues et l'adresse IP (internet) qui permet d'identifier les ordinateurs.
 

L'affaire remonte à mars 2007 quand Viacom a décidé d'assigner Google en justice pour avoir autorisé le visionnage de 160.000 vidéos, principalement des programmes diffusés sur les chaînes de télévision du groupe, notamment MTV et Comedy Central.
 

En compensation, Viacom réclame un milliard de dollars de dommages et intérêts, demande sur laquelle le tribunal n'a pas statué.
 

Mais mardi, le juge Louis Stanton a entériné un accord conclu entre les parties, autorisant Google à retirer les éléments d'identification (adresses IP et coordonnées des utilisateurs de Youtube) des données fournies à Viacom, selon des documents judiciaires.
 

Viacom accuse Google, qui a racheté Youtube en 2006 pour 1,6 milliard de dollars, de complicité avec les internautes qui mettent en ligne des vidéos protégées par droits d'auteur, notamment des programmes diffusés sur les chaînes de télévision du groupe, comme MTV et Comedy Central.

Première publication : 16/07/2008

COMMENTAIRE(S)