Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

Pacte de défense entre la Colombie et le Brésil

Dernière modification : 20/07/2008

Nouvelle étape dans la coopération régionale contre la guérilla des FARC, la Colombie et le Brésil ont conclu un accord de défense prévoyant une collaboration en matière de formation militaire, de renseignement et de fourniture d'armes.

La Colombie et le Brésil ont conclu samedi un accord de défense marquant une nouvelle étape dans la coopération régionale contre la guérilla des Farc.

L'accord, annoncé par le président colombien Alvaro Uribe à Bogota au côté de son homologue brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, prévoit une coopération en matière de formation militaire, de renseignement et de fourniture d'armes.

Il vise au renforcement des contrôles de part et d'autre de la frontière entre les deux pays, zone où opèrent les trafiquants de drogue et les rebelles marxistes.

Ce pacte de défense contraste fortement avec les relations existant entre la Colombie et deux autres de ses voisins, le Venezuela et l'Equateur. Uribe les accuse de ne pas l'aider suffisamment pour lutter contre les Forces armées révolutionnaires de Colombie tandis que le Vénézuélien Hugo Chavez présente son homologue colombien comme un pion des Etats-Unis.
 

Première publication : 20/07/2008

COMMENTAIRE(S)