Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

DIRECT : Nicolas Sarkozy s'exprime sur le traité de Lisbonne

Dernière modification : 21/07/2008

Le président de la République française effectue une visite de six heures à Dublin pour "comprendre le message des Irlandais" après leur rejet, le 12 juin, du traité de Lisbonne. Regardez en direct la conférence de presse de Nicolas Sarkozy.

Lisez notre dossier consacré à la présidence française de l'Union européenne


 
Nicolas Sarkozy se rend à Dublin pour tenter de sortir l’Europe de l’impasse institutionnelle dans laquelle elle est plongée depuis le 12 juin. Ce jour là, 53 % des Irlandais avaient dit "no" au traité de Lisbonne.

 

Lors de sa visite, qui doit durer six heures, le président en exercice de l’Union européenne doit rencontrer le Premier ministre irlandais, Brian Cowen, ainsi que plusieurs ministres. Le président français a également prévu de s’entretenir avec des groupes de pression favorables ou opposés au traité.

 

L’objectif est d’écouter" et de "comprendre" les raisons de ce vote et de trouver les moyens "d'apporter les véritables réponses aux inquiétudes des Irlandais".

 

"Non, c'est non"

 

Ce premier déplacement en tant que président en exercice du Conseil européen s’annonce délicat pour le chef de l’Etat français. Le gouvernement irlandais a déjà indiqué qu’il avait besoin de temps pour trouver une issue à la crise, alors que les partisans du non sont restés mobilisés et n’entendent pas se faire dicter la marche à suivre par le chef de l’Etat français.

 

Celui-ci a provoqué un tollé la semaine dernière après avoir annoncé lors d’une réunion informelle devant des députés français qu’il était nécessaire de faire "revoter" Irlandais. "Un manque de diplomatie" selon Pascale Joannin, directrice de la fondation Robert Schumann, qui déclare sur FRANCE 24 : "cela va mal se passer si Nicolas Sarkozy arrive avec sa propre solution."

 

Un groupe de pression opposé au traité de Lisbonne annonce sa volonté de manifester devant le gouvernement avec comme slogan "Non, c’est non."

 

Caroline de Camaret, spécialiste Europe à FRANCE 24 résume le dilemme face auquel se retrouve Nicolas Sarkozy : "d’un côté, il ne veut surtout pas abandonner le traité, mais il ne veut pas non plus exclure les Irlandais de l’Europe."

 

Quelle solution alors pour sortir de la crise institutionnelle ? Pour Pascale Joannin, la seule issue possible passe par un nouveau vote irlandais "après avoir légèrement modifié le texte…"

 

Première publication : 21/07/2008

COMMENTAIRE(S)