Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attentat de Nice : "Cazeneuve face à l'été meurtrier"

En savoir plus

Facebook attaque StudiVZ pour plagiat

Dernière modification : 23/07/2008

Le site de réseau Facebook a déposé plainte contre le site StudiVZ (StudiQG en français) pour plagiat. La société californienne réclame la fermeture du site allemand et des dédommagements pour violation de propriété intellectuelle.

Facebook a déposé plainte pour plagiat et demandé à une cour américaine de fermer le site internet StudiVZ, considérant que ce site allemand était une copie du célèbre réseau social en ligne.
  
Facebook, basé dans le nord de la Californie, souhaite qu'une cour fédérale de la Silicon Valley ordonne à StudiVZ d'arrêter de plagier son site et qu'il lui verse ce qu'il a pu gagner, ont précisé ses avocats.
  
"Il s'agit d'arrêter StudiVZ", ont déclaré les avocats de Facebook dans une plainte déposée le 18 juillet à la cour américaine du district de San Jose en Californie (ouest).
  
"Une grande partie du succès de StudiVZ, sinon l'intégralité, est due à une copie et à une violation de la propriété intellectuelle de Facebook", ont poursuivi les avocats.
  
StudiVZ a vu le jour un an après la création en 2004 de Facebook par Mark Zuckerberg, alors étudiant à Harvard.
  
Le nom du site internet StudiVZ, propriété du groupe d'édition Holtzbrinck, est un jeu de mots signifiant en allemand "annuaire des étudiants".
  
Ses fondateurs ont commencé à créer des versions adaptées à d'autres pays en Europe, selon la plainte.
  
Facebook réclame la tenue d'un procès et soutient que StudiVZ devrait être fermé et condamné à verser un montant non précisé de dommages et intérêts.
  

Première publication : 22/07/2008

COMMENTAIRE(S)