Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

L'UE veut interdire l'import des peaux de phoques

Dernière modification : 24/07/2008

Désireuse de mettre un terme à des pratiques qu'elle juge "répugnantes", l'Union européenne souhaite interdire les importations des peaux de phoques. Une proposition qui suscite l'agacement du Canada, grand exportateur de ces peaux.

Bruxelles a demandé mercredi aux pays européens d'interdire l'importation des peaux de phoques pour protester contre les "pratiques répugnantes" constatées au Canada et dans les autre pays pratiquant cette chasse.

"L'objectif principal de cette proposition est d'interdire les méthodes de chasse cruelles et ce dès la prochaine campagne de chasse", a expliqué le commissaire européen à l'Environnement Stavros Dimas.

La mesure vise essentiellement le Canada, où les chasseurs ont été autorisés ce printemps à tuer 275.000 phoques sur la façade atlantique du pays, soit près du tiers des jeunes phoques abattus chaque année.

Le gouvernement canadien a averti qu'il ne resterait pas "les bras croisés" si la Commission européenne demandait cette interdiction.

Les autres pays où cette chasse est pratiquée sont le Groenland, la Namibie, l'Islande, la Norvège, la Russie, les Etats-Unis, et au sein de l'UE, la Suède, la Finlande et le Royaume-Uni, souligne la Commission.

Cette interdiction, si elle est approuvée par les pays européens, "aura un impact considérable", a assuré M. Dimas. "Un tiers des peaux de phoques arrivent ou transitent par l'Union européenne", a-t-il souligné.

"Je suis convaincu que nous avons pris la bonne décision", a affirmé le commissaire.

Stavros Dimas espère une approbation rapide de cette proposition par le Parlement européen et les Etats membres. Il compte sur le soutien du président français Nicolas Sarkozy, président en exercice de l'UE jusqu'au 31 décembre, et des pays désireux de mettre un terme à ces pratiques de chasse.

Première publication : 23/07/2008

COMMENTAIRE(S)