Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : le président sortant Yahya Jammeh reconnaît sa défaite

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, candidat au départ....

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

L'Australie corrige sévèrement les All Blacks

Dernière modification : 26/07/2008

Les All Blacks néo-zélandais ont subi leur deuxième défaite d'affilée au tournoi des tri-nations. Sur un score sans appel de 34-19, les Australiens prennent la tête du tournoi au terme de la quatrième journée.

L'Australie a pris la tête du Tri-Nations de rugby grâce après une victoire éclatante face aux Néo-Zélandais 34-19 (17-12), lors de la 4e journée du tournoi samedi à Sydney.

Les Australiens ont développé un jeu très offensif, marquant quatre essais et prenant le point de bonus offensif, pour s'emparer de la 1re place du classement, avec quatre points d'avance et un match en moins.

Robbie Deans signe sa cinquième victoire d'affilée à la tête des Wallabies depuis sa nomination en décembre, peu après avoir vu le poste d'entraîneur de la Nouvelle-Zélande lui échapper, Graham Henry étant reconduit malgré une Coupe du monde 2007 médiocre. Il est le premier étranger à entraîner l'équipe d'Australie.

Aidés par l'exclusion temporaire de Brad Thorn pour un placage dangereux sur Giteau (6), les Australiens ont rapidement pris l'avantage, menant 10 à 0 grâce à une pénalité de Giteau (7) puis un essai transformé de Ryan Cross (10).

Subissant une pression énorme, les Néo-Zélandais ont su réagir, par l'intermédiaire de Muliaina -auteur de nombreuses percées tout au long de la partie- qui a marqué un essai à la 24e minute (10-5). Dan Carter ratait la transformation.

Les deux équipes se sont séparées à la mi-temps, après 20 minutes toujours aussi intenses sur un score à 17-12, avec des essais transformés de Hynes (31) pour les Australiens et Hore (39) pour les All Blacks.

Jeu rapide

Au retour des vestiaires, une percée de Carter permettait à Andrew Ellis de marquer un essai (45). Le demi d'ouverture réussissait la transformation, permettant aux All Blacks de mener au score pour la première et seule fois du match (17-19).

Les Wallabies reprenaient en effet l'avantage rapidement grâce à deux essais (Elsom, Horwill) et un drop (Giteau) dans les 25 dernières minutes de jeu.

"Quand les All Blacks ont marqué juste avant la mi-temps puis de nouveau juste après, ce fut une rude épreuve mentale. Mais les gars se sont relevés pour répondre et terminer en beauté", a déclaré Deans à l'issue du match.

Les Wallabies n'avaient marqué plus de points contre les Néo-Zélandais qu'une seule fois, en 2000, mais ils s'étaient inclinés (35-39).

Les Blacks subissent quant à eux leur deuxième défaite d'affilée en Tri-Nations, après a voir perdu 28-30 contre l'Afrique du Sud, le 12 juillet.

"Le jeu était très rapide, et nos gars ont fait preuve de beaucoup de courage et de qualité pour revenir au score et mener 19-17, mais on n'a pas réussi à tenir dans les 30 dernières minutes", a résumé l'entraîneur néo-zélandais Graham Henry.

Les deux équipes se retrouvent pour la 5e journée le samedi 2 août à Auckland.

Première publication : 26/07/2008

COMMENTAIRE(S)