Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Des mercenaires russes en Centrafrique"

En savoir plus

L’invité du jour

Jacky Moiffo : "Ils ont vendu mon frère", migrant du Cameroun

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Emmanuel Macron aux États-Unis : une visite pour renforcer les liens économiques

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ce que nous achetons bon marché peut coûter très cher à d'autres"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : nouvelle journée de mobilisation à Antananarivo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration : tensions à la frontière franco-italienne

En savoir plus

LE DÉBAT

Rencontre Macron-Trump aux États-Unis : entre complicité et désaccords

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Uberisation : naissance de l’entreprise 2.0

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Naïssam Jalal et le trio Amzik, nouveaux visages des musiques orientales

En savoir plus

L'épidémie du sida stabilisée, selon l'Onusida

Dernière modification : 29/07/2008

Les efforts de prévention du VIH "ont amélioré en 2007 la situation de la pandémie mais ne la font pas encore reculer", selon le rapport mondial de l'Onusida. L'an dernier, 33 millions de personnes vivaient avec le virus.

L'épidémie de sida est stabilisée, mais ne régresse pas, selon les derniers chiffres publiés mardi par l'Onusida, avec 33 millions de personnes vivant avec le virus en 2007, dont 2,7 millions de personnes nouvellement infectées, et 2 millions de décès comptabilisés.
   
Les efforts de prévention du VIH "ont amélioré en 2007 la situation de la pandémie mais ne la font pas encore reculer", note le rapport mondial publié tous les deux ans, qui étudie la situation pays par pays.
   
En 2006, les chiffres -corrigés en 2007 du fait d'une nouvelle comptablité- étaient de 32,7 millions de personnes contaminées.
   
Le nombre de décès attribuables au sida a baissé, passant de 2,2 millions à 2 millions en deux ans.
   
Signe encourageant: le nombre d'infections nouvelles a baissé, de 3 millions en 2001 à 2,7 millions en 2007, selon Onusida.
   
Le sida reste la première cause de mortalité en Afrique, où se trouvent 67% des personnes vivant avec le VIH. 60% des femmes atteintes sont dans ce continent, ainsi que les trois quarts des jeunes.
   
Les taux de nouvelles infections au VIH continuent d'augmenter dans de nombreux pays, tels la Chine, l’Indonésie, le Kenya, le Mozambique, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Fédération de Russie, l’Ukraine et le Vietnam. L’incidence des infections au VIH augmente aussi dans des pays comme l’Allemagne, l’Australie et le Royaume-Uni.

Première publication : 29/07/2008

COMMENTAIRE(S)