Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Premier budget de Trump : prendre aux pauvres pour donner aux riches ?

En savoir plus

L'épidémie du sida stabilisée, selon l'Onusida

Dernière modification : 29/07/2008

Les efforts de prévention du VIH "ont amélioré en 2007 la situation de la pandémie mais ne la font pas encore reculer", selon le rapport mondial de l'Onusida. L'an dernier, 33 millions de personnes vivaient avec le virus.

L'épidémie de sida est stabilisée, mais ne régresse pas, selon les derniers chiffres publiés mardi par l'Onusida, avec 33 millions de personnes vivant avec le virus en 2007, dont 2,7 millions de personnes nouvellement infectées, et 2 millions de décès comptabilisés.
   
Les efforts de prévention du VIH "ont amélioré en 2007 la situation de la pandémie mais ne la font pas encore reculer", note le rapport mondial publié tous les deux ans, qui étudie la situation pays par pays.
   
En 2006, les chiffres -corrigés en 2007 du fait d'une nouvelle comptablité- étaient de 32,7 millions de personnes contaminées.
   
Le nombre de décès attribuables au sida a baissé, passant de 2,2 millions à 2 millions en deux ans.
   
Signe encourageant: le nombre d'infections nouvelles a baissé, de 3 millions en 2001 à 2,7 millions en 2007, selon Onusida.
   
Le sida reste la première cause de mortalité en Afrique, où se trouvent 67% des personnes vivant avec le VIH. 60% des femmes atteintes sont dans ce continent, ainsi que les trois quarts des jeunes.
   
Les taux de nouvelles infections au VIH continuent d'augmenter dans de nombreux pays, tels la Chine, l’Indonésie, le Kenya, le Mozambique, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Fédération de Russie, l’Ukraine et le Vietnam. L’incidence des infections au VIH augmente aussi dans des pays comme l’Allemagne, l’Australie et le Royaume-Uni.

Première publication : 29/07/2008

COMMENTAIRE(S)