Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Crise grecque : l'Europe dans la tourmente

En savoir plus

POLITIQUE

Terrorisme : quelles réponses face à la menace ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les druzes pris dans le tourbillon de la guerre en Syrie

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Crise grecque : la France et l'Allemagne auraient dû montrer l'exemple, selon Jean-Dominique Giuliani

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"À l'affiche !" à Paris : de la Préhistoire au musée du Louvre

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : Boko Haram, fléau du Nigeria

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

DSK, son retour en 2017 est-il possible ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

L'organisation de "l'État islamique s'étend et se consolide dans des espaces abandonnés"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Valls veut fermer des mosquées salafistes

En savoir plus

L'épidémie du sida stabilisée, selon l'Onusida

Dernière modification : 29/07/2008

Les efforts de prévention du VIH "ont amélioré en 2007 la situation de la pandémie mais ne la font pas encore reculer", selon le rapport mondial de l'Onusida. L'an dernier, 33 millions de personnes vivaient avec le virus.

L'épidémie de sida est stabilisée, mais ne régresse pas, selon les derniers chiffres publiés mardi par l'Onusida, avec 33 millions de personnes vivant avec le virus en 2007, dont 2,7 millions de personnes nouvellement infectées, et 2 millions de décès comptabilisés.
   
Les efforts de prévention du VIH "ont amélioré en 2007 la situation de la pandémie mais ne la font pas encore reculer", note le rapport mondial publié tous les deux ans, qui étudie la situation pays par pays.
   
En 2006, les chiffres -corrigés en 2007 du fait d'une nouvelle comptablité- étaient de 32,7 millions de personnes contaminées.
   
Le nombre de décès attribuables au sida a baissé, passant de 2,2 millions à 2 millions en deux ans.
   
Signe encourageant: le nombre d'infections nouvelles a baissé, de 3 millions en 2001 à 2,7 millions en 2007, selon Onusida.
   
Le sida reste la première cause de mortalité en Afrique, où se trouvent 67% des personnes vivant avec le VIH. 60% des femmes atteintes sont dans ce continent, ainsi que les trois quarts des jeunes.
   
Les taux de nouvelles infections au VIH continuent d'augmenter dans de nombreux pays, tels la Chine, l’Indonésie, le Kenya, le Mozambique, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Fédération de Russie, l’Ukraine et le Vietnam. L’incidence des infections au VIH augmente aussi dans des pays comme l’Allemagne, l’Australie et le Royaume-Uni.

Première publication : 29/07/2008

COMMENTAIRE(S)