Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Tony Parker : "On n'a jamais eu autant de talents dans notre équipe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Epidémie d'ébola : des tests de vaccins concluants

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

JO : Pékin est la 1ère ville à accueillir les jeux d’été et les jeux d’hiver

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

PKK et Groupe Etat Islamique : le double jeu d’Erdogan

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants à Calais : Paris et Londres unis mais démunis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La Seine : le XXIème arrondissement de Paris

En savoir plus

FOCUS

Brésil : des cours par visioconférence au cœur de l’Amazonie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le petit prince", du livre à l'écran

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Syrie : "L'Armée de la conquête" à la recherche de respectabilité

En savoir plus

L'épidémie du sida stabilisée, selon l'Onusida

Dernière modification : 29/07/2008

Les efforts de prévention du VIH "ont amélioré en 2007 la situation de la pandémie mais ne la font pas encore reculer", selon le rapport mondial de l'Onusida. L'an dernier, 33 millions de personnes vivaient avec le virus.

L'épidémie de sida est stabilisée, mais ne régresse pas, selon les derniers chiffres publiés mardi par l'Onusida, avec 33 millions de personnes vivant avec le virus en 2007, dont 2,7 millions de personnes nouvellement infectées, et 2 millions de décès comptabilisés.
   
Les efforts de prévention du VIH "ont amélioré en 2007 la situation de la pandémie mais ne la font pas encore reculer", note le rapport mondial publié tous les deux ans, qui étudie la situation pays par pays.
   
En 2006, les chiffres -corrigés en 2007 du fait d'une nouvelle comptablité- étaient de 32,7 millions de personnes contaminées.
   
Le nombre de décès attribuables au sida a baissé, passant de 2,2 millions à 2 millions en deux ans.
   
Signe encourageant: le nombre d'infections nouvelles a baissé, de 3 millions en 2001 à 2,7 millions en 2007, selon Onusida.
   
Le sida reste la première cause de mortalité en Afrique, où se trouvent 67% des personnes vivant avec le VIH. 60% des femmes atteintes sont dans ce continent, ainsi que les trois quarts des jeunes.
   
Les taux de nouvelles infections au VIH continuent d'augmenter dans de nombreux pays, tels la Chine, l’Indonésie, le Kenya, le Mozambique, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Fédération de Russie, l’Ukraine et le Vietnam. L’incidence des infections au VIH augmente aussi dans des pays comme l’Allemagne, l’Australie et le Royaume-Uni.

Première publication : 29/07/2008

COMMENTAIRE(S)