Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Des compagnies américaines et européennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : l'Australien Mick Rogers vainqueur dans les Pyrénées, Pinot sur le podium

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

Al-Assad à Téhéran pour parler du programme nucléaire

Dernière modification : 02/08/2008

Les présidents iranien et syrien, Mahmoud Ahmadinejad et Bachar Al-Assad, ont souligné l'importance de la coopération syro-iranienne lors d'entretiens à Téhéran. Le dossier du nucléaire iranien doit également être abordé.

Le président syrien, Bachar al-Assad, est arrivé samedi en Iran pour des entretiens avec son homologue Mahmoud Ahmadinejad consacrés notamment à la crise sur le nucléaire iranien, selon la télévision.

Cette visite intervient alors que l'Iran a laissé passer samedi sans réaction le délai de quinze jours que lui avaient fixé les grandes puissances pour répondre à leur offre de coopération en échange d'une suspension de son enrichissement d'uranium.

M. Assad est arrivé dans l'après-midi, a montré la télévision. Il devait rencontrer dans la foulée le président iranien, selon cette source. Il aura aussi un entretien avec le ministre des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki.

Cette visite, annoncée vendredi comme "imminente" par l'ambassadeur d'Iran en Syrie, Seyed Ahmad Moussavi, permettra d'aborder les questions régionales, internationales, nucléaire et le renforcement des relations bilatérales, selon le diplomate.

Le président syrien devrait aussi s'entretenir avec le guide suprême, Ali Khamenei, la plus haute autorité de l'Etat, avait indiqué M. Moussavi.

Lors d'une visite de M. Assad en France à la mi-juillet, le président français, Nicolas Sarkozy, lui avait demandé de convaincre l'Iran d'apporter les preuves que son programme nucléaire était purement civil.

Damas estime que Téhéran n'a aucune intention de posséder l'arme nucléaire, alors que les puissances occidentales craignent que telle soit son intention.

Lors d'une rencontre avec le négociateur iranien du nucléaire Saïd Jalili à Genève le 19 juillet, les cinq membres du Conseil de sécurité et l'Allemagne avaient accordé deux semaines à Téhéran pour donner une réponse claire à leur offre.

Elle contient des mesures de coopération économique et politique en échange de la suspension par Téhéran de son enrichissement d'uranium.

Des sources américaines et européennes ont indiqué depuis la rencontre du 19 juillet que le délai de deux semaines n'était pas strict.

Il s'agit de la troisième visite du président syrien en Iran depuis l'élection du président Ahmadinejad en 2005, la dernière remontant à février 2007.

L'alliance entre les deux pays, vieille de 30 ans, s'est renforcée en 2006 avec la signature d'un accord de coopération militaire.

Première publication : 02/08/2008

COMMENTAIRE(S)