Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Un ancien dirigeant de Ioukos condamné

©

Dernière modification : 02/08/2008

Léonid Nevzline, un ancien associé de Mikhaïl Khodorkovski à la tête de l'ex-géant pétrolier russe Ioukos, accusé d'avoir "organisé" quatre assassinats et réfugié en Israël, a été condamné à Moscou à la prison à vie.

Léonid Nevzline, un ancien associé de Mikhaïl Khodorkovski à la tête de l'ex-géant pétrolier russe Ioukos, accusé d'avoir "organisé" quatre assassinats et réfugié en Israël, a été condamné vendredi à Moscou à la prison à perpétuité, un jugement aussitôt dénoncé par son avocat.
  
"Il a été condamné à la prison à vie dans une colonie (pénitentiaire) à régime spécial", c'est-à-dire avec des conditions d'emprisonnement particulièrement sévères, a annoncé à l'AFP une porte-parole du tribunal municipal de la capitale russe.
  
Un jugement qualifié de "sans fondement" par l'avocat de M. Nevzline, Dmitri Kharitonov, qui a fait savoir qu'il interjetterait appel.
  
"Ce procès est injuste depuis le tout début. Ses droits ont été violés. Mon client a toujours dit que ce procès avait des motivations politiques", a réagi Me Kharitonov, interrogé par l'AFP.
  
Léonid Nevzline a été condamné par contumace puisqu'il s'est réfugié en 2003 en Israël, dont il a obtenu la même année la citoyenneté, et qui a refusé de donner suite à la demande d'extradition présentée par les autorités russes.
  
Un procureur présent à la lecture du verdict a toutefois affirmé aux agences russes que l'accusé pourrait, en vertu d'un accord passé entre la Russie et Israël, purger sa peine dans ce dernier pays.
  
"Le tribunal a établi que l'accusé Nevzline avait organisé une série de crimes très graves", a déclaré le juge Valéri Novikov avant d'énumérer quatre assassinats dont celui en juin 1998 du maire de Nefteïougansk, ville de Sibérie occidentale et fief de la compagnie Iouganskneftegaz, ancienne principale filiale productrice de Ioukos et joyau du groupe.
  
Le jugement intervient à quelques jours d'une audience de libération conditionnelle dans un tribunal de Sibérie concernant M. Khodorkovski, qui purge sa peine dans cette région.
  
L'ex-patron de Ioukos et un autre de ses associés, Platon Lebedev, ont été arrêtés en 2003 et condamnés à huit ans de prison chacun en 2005 pour fraude fiscale. Tous deux ont été transférés dans l'agglomération sibérienne de Tchita en décembre 2006.
  
Le Parquet russe avait requis le 23 juillet la perpétuité à l'encontre de Léonid Nevzline, qui fut un des plus proches collaborateurs de M. Khodorkovski, lui-même devenu le prisonnier le plus célèbre de Russie au terme d'une affaire largement considérée comme inspirée par le Kremlin.
  
Actionnaire du holding russe Menatep, premier actionnaire de Ioukos, aujourd'hui liquidé, M. Nevzline, qui était à la tête d'une fortune évaluée en 2004 par le magazine Forbes à 1,3 milliard d'euros, avait transféré des activités de Menatep en Israël et en Europe de l'Est.
  
Le Parquet général russe avait en outre annoncé en décembre 2006 avoir obtenu de "nouveaux éléments" dans l'affaire de l'empoisonnement en Grande-Bretagne de l'ex-agent secret russe Alexandre Litvinenko impliquant Léonid Nevzline.

Première publication : 02/08/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)