Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

La politique étrangère, l'atout de François Hollande ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Emmanuel Macron passe le relais à Michel Sapin

En savoir plus

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

Une star américaine de natation renonce aux JO

Dernière modification : 02/08/2008

Jessica Hardy, l'un des grands espoirs de médaille en natation pour les Etats-Unis, ne participera pas aux Jeux olympiques après avoir été contrôlée positif à un stimulant. Elle renonce à contester les résultats des contrôles.

La nageuse américaine Jessica Hardy, ancienne détentrice du record du monde du 100 mètres brasse, ne participera pas aux Jeux de Pékin après avoir été contrôlé positive le mois dernier lors des sélections américaines, a annoncé son avocat samedi.
 

Hardy, 21 ans, avait été contrôlée trois fois lors des sélections américaines début juillet à Omaha. Le premier et le troisième tests avaient été négatifs mais le deuxième avait révélé des traces de clenbuterol, un agent anabolisant prohibé.

 
La Californienne avait contesté ce résultat positif et engageait une procédure pour être blanchie des accusations de dopage et pouvoir participer aux Jeux, en vain.

 
"Elle accepte le fait que le contrôle a été effectué correctement et que les résultats ont été correctement rapportés", a déclaré son avocat, Howard Jacobs, dans un communiqué.

 
"Elle accepte avec tristesse le fait de ne pas pouvoir concourir aux Jeux de Pékin et d'encourir une suspension de deux ans."


"Jessica est dévastée par la tournure des événements", a-t-il ajouté.

 

Le directeur de la fédération américaine de natation, Chuck Wielgus, a déclaré que Hardy serait remplacée sur 100 mètres brasse par Rebecca Soni et sur 50 mètres nage libre par Kara Lynn.

 
Hardy était l'une des fortes chances de médaille de la natation américaine. Elle avait un temps détenu le record du monde du 100 mètres brasse et a établi en avril à Manchester un nouveau record du monde du 50 mètres brasse en petit bassin

Première publication : 02/08/2008

COMMENTAIRE(S)