Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye: "je ne suis pas à vendre"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Morgan Tsvangirai met en garde contre une extension du système Mugabe

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants esclaves en Libye : l'Europe coupable ?

En savoir plus

POLITIQUE

Emmanuel Macron face aux maires : Jacobin ou girondin?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Seal : "C’est un honneur pour moi de chanter des classiques du jazz"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : une ouverture au tourisme sans danger?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

Lula veut relancer les négociations à l'OMC

Dernière modification : 04/08/2008

Le président Lula cherche à relancer les négociations à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), qui se sont conclues par un échec à Genève. Selon le chef de l'Etat brésilien, un accord pourrait être trouvé d'ici à deux mois.

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a déclaré samedi vouloir relancer rapidement les négociations à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et estimé qu'un accord pourrait être trouvé d'ici deux mois malgré leur échec.

"Je pense que si nous pouvons résoudre le différend entre l'Inde et les Etats-Unis, nous aurons un accord. Cela peut prendre un mois, deux mois, mais nous avons besoin d'un accord", a-t-il dit lors d'une cérémonie avec des ouvriers de la métallurgie à Sao Paulo.

Les négociations du cycle de Doha ont échoué mardi lors d'une session jugée comme celle de la dernière chance à Genève, en raison d'un désaccord entre l'Inde et les Etats-Unis, notamment, sur les mesures visant à protéger les agriculteurs des pays pauvres.

Lula s'est entretenu samedi par téléphone avec le président américain George Bush et les deux chefs d'Etat ont fait part de leur déception après l'échec des discussions.

"J'ai dit au président Bush qu'il n'était pas possible (d'en rester là) après tant de travail, de réunions et de négociations", a-t-il souligné.

"Quelque chose d'anormal s'est passé, à mon avis, pendant le cycle de Doha. Nous étions proches d'un accord et il n'a pas été trouvé à cause de sujets mineurs", a-t-il ajouté.

Lula a ajouté qu'il s'entretiendrait du sujet avec le président chinois Hu Jintao, dont le pays accueille les Jeux olympiques à partir de vendredi, ainsi qu'avec le Premier ministre indien Manmohan Singh et peut-être avec le chef du gouvernement britannique Gordon Brown.

Réunis a Genève pour trouver un accord, les représentants et ministres des principaux membres de l'OMC sont repartis sur un échec dû, principalement, au différend sur le "mécanisme spécial de sauvegarde", qui permet à des pays en développement de protéger leur marché en cas d'arrivée massive d'importations à bas prix.

Première publication : 03/08/2008

COMMENTAIRE(S)