Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • L’Australie déjoue des meurtres projetés par l’État islamique

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

Lula veut relancer les négociations à l'OMC

Dernière modification : 04/08/2008

Le président Lula cherche à relancer les négociations à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), qui se sont conclues par un échec à Genève. Selon le chef de l'Etat brésilien, un accord pourrait être trouvé d'ici à deux mois.

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a déclaré samedi vouloir relancer rapidement les négociations à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et estimé qu'un accord pourrait être trouvé d'ici deux mois malgré leur échec.

"Je pense que si nous pouvons résoudre le différend entre l'Inde et les Etats-Unis, nous aurons un accord. Cela peut prendre un mois, deux mois, mais nous avons besoin d'un accord", a-t-il dit lors d'une cérémonie avec des ouvriers de la métallurgie à Sao Paulo.

Les négociations du cycle de Doha ont échoué mardi lors d'une session jugée comme celle de la dernière chance à Genève, en raison d'un désaccord entre l'Inde et les Etats-Unis, notamment, sur les mesures visant à protéger les agriculteurs des pays pauvres.

Lula s'est entretenu samedi par téléphone avec le président américain George Bush et les deux chefs d'Etat ont fait part de leur déception après l'échec des discussions.

"J'ai dit au président Bush qu'il n'était pas possible (d'en rester là) après tant de travail, de réunions et de négociations", a-t-il souligné.

"Quelque chose d'anormal s'est passé, à mon avis, pendant le cycle de Doha. Nous étions proches d'un accord et il n'a pas été trouvé à cause de sujets mineurs", a-t-il ajouté.

Lula a ajouté qu'il s'entretiendrait du sujet avec le président chinois Hu Jintao, dont le pays accueille les Jeux olympiques à partir de vendredi, ainsi qu'avec le Premier ministre indien Manmohan Singh et peut-être avec le chef du gouvernement britannique Gordon Brown.

Réunis a Genève pour trouver un accord, les représentants et ministres des principaux membres de l'OMC sont repartis sur un échec dû, principalement, au différend sur le "mécanisme spécial de sauvegarde", qui permet à des pays en développement de protéger leur marché en cas d'arrivée massive d'importations à bas prix.

Première publication : 03/08/2008

COMMENTAIRE(S)