Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

René Monory hospitalisé dans un "état critique"

Dernière modification : 03/08/2008

Président du Sénat de 1992 à 1998, René Monory a été hospitalisé, samedi, pour des problèmes respiratoires. Au printemps dernier, l'ancien ministre centriste, âgé de 85 ans, s'était déjà rendu à l'hôpital.

  
René Monory, 85 ans, ancien ministre centriste et ancien président du Sénat, a été hospitalisé dans un "état critique" samedi au CHU de Poitiers, a-t-on appris samedi soir auprès de son entourage.
   
M. Monory est hospitalisé "dans un état critique pour des problèmes respiratoires", a-t-on indiqué de même source.
   
L'ancien ministre a été, dans un premier temps, hospitalisé à l'hôpital de la ville où il réside, Loudun (Vienne), avant d'être transféré à Poitiers, a-t-on précisé.
   
La santé de M. Monory, né le 6 juin 1923 à Loudun, s'est détériorée depuis l'an dernier. Il avait déjà été hospitalisé au printemps dernier pour une occlusion intestinale.
   
Entré au gouvernement en 1977 en tant que ministre de l'Industrie, M. Monory s'est ensuite vu confier le ministère de l'Economie, de 1978 à 1981, dans les gouvernements de Raymond Barre. De 1986 à 1988, dans le gouvernement de cohabitation de Jacques Chirac, il a été en charge l'Education nationale. Il a ensuite présidé le Sénat de 1992 à 1998.
   
Il est par ailleurs le "père" du Futuroscope, parc de loisirs situé près de Poitiers.

Première publication : 03/08/2008

COMMENTAIRE(S)