Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

A Mexico, Bill Clinton appelle à poursuivre la lutte contre le Sida

Dernière modification : 05/08/2008

L'ex-président américain Bill Clinton a prononcé un discours très attendu, et accueilli avec enthousiasme, lors de la conférence mondiale sur le sida à Mexico. Il a exhorté les participants à poursuivre le combat contre le virus.

L'ex-président américain Bill Clinton a appelé lundi à poursuivre la bataille contre le sida dans un discours accueilli avec enthousiasme par les milliers de participants à la conférence mondiale sur le sida à Mexico.
   
"Le sida est un grand dragon. Le dragon de la mythologie a été tué par Saint Georges, le chevalier à l'armure brillante, mais ce dragon doit être tué par des millions et des millions de fantassins", a déclaré Bill Clinton.
   
L'intervention de l'ex-président, qui dirige la fondation Clinton pour la lutte contre le sida et la malaria, était très attendue.
   
Les participants espèrent que son charisme et son influence pourront faire pression pour obtenir un accès universel aux médicaments anti-sida.
   
Bill Clinton s'est joint au concert de préoccupations exprimées dimanche soir lors de l'ouverture de la conférence.
   
"Nous savons qu'il y a encore tant à faire, pour développer la prévention et le traitement, pour renforcer les systèmes de santé des pays en développement, pour associer la lutte contre le sida avec les problèmes convergents de tuberculose et d'autres maladies infectieuses", a-t-il énuméré.
   
Plus tard lundi, Bill Clinton devait rejoindre le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon et le magnat mexicain Carlos Slim, pour une conférence de presse.
   
Bill Clinton est arrivé au Mexique après une tournée dans quatre pays africains particulièrement touchés par la pandémie.
   
"Actuellement, il y a 1,4 millions de séropositifs qui utilisent les traitements achetés par la fondation Clinton. Grâce à nos partenaires, ils coûtent 120 dollars par an", a-t-il précisé.
   
Selon ONUSIDA, environ 10 milliards de dollars ont été dépensés en 2007 pour la lutte contre le sida dans les pays pauvres, beaucoup plus qu'au début de cette décennie, mais c'est toujours insuffisant car il manque encore 8 milliards de dollars pour faire face aux besoins.

Première publication : 05/08/2008

COMMENTAIRE(S)