Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

De plus en plus de réfugiés affluent au Niger

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cyberattaque de Sony : quand les hackers deviennent des terroristes

En savoir plus

Bush entame une tournée d'une semaine en Asie

Dernière modification : 05/08/2008

Le président américain George W. Bush se rend en Corée du Sud, première étape d'un voyage d'une semaine en Asie, qui le conduira en en Thaïlande, avant d'assister à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques à Pékin.

Le président américain George W. Bush a quitté Washington lundi pour un voyage d'une semaine en Asie, qui le conduira en Corée du Sud et en Thaïlande, avant d'assister à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques à Pékin, a annoncé la Maison Blanche.
  
M. Bush fera d'abord escale en Alaska, où il s'adressera aux troupes de la base américaine d'Eielson pour les remercier des services rendus au pays en temps de guerre.
  
Le président américain est ensuite attendu mardi en Corée du Sud, pour une visite à cours de laquelle il devrait aborder la question du nucléaire nord-coréen, avant de se rendre en Thaïlande, mercredi après-midi.
  
Le séjour de M. Bush en Asie coïncidera avec les derniers jours du délai imparti à la Corée du Nord pour accepter un protocole de vérification de l'inventaire de ses activités nucléaires. Cette période est censée expirer le 11 août. Pour le président américain, il s'agit d'un moment "très critique".
  
A Séoul, M. Bush devrait également aborder la ratification d'un accord de libre-échange, qui intervient dans un contexte particulier avec la reprise des importations de boeuf américain, cause de manifestations massives en Corée du Sud, et le cafouillage des Américains sur la souveraineté d'un groupe d'îles revendiquée par la Corée du sud et le Japon.
  
Le président américain arrivera jeudi à Pékin pour assister vendredi à la cérémonie d'ouverture des Jeux.
  
Ce déplacement fait figure de test pour M. Bush, qui, rejetant les appels au boycott, s'est engagé à ne pas mélanger sport et politique. D'autant que défenseurs des droits de l'homme et parlementaires américains attendent qu'il se serve de l'exposition médiatique des Jeux pour plaider haut et fort la cause des libertés.
  
"J'ai décidé de ne pas politiser les Jeux. C'est de sport qu'il s'agit ici. Du temps pour la politique, il y en a plein", avait dit mercredi M. Bush.
  
Son administration n'a toutefois pas exclu une rencontre avec des dissidents en Chine même.
  
A Pékin, il prévoit également de faire une déclaration publique sur la liberté religieuse après avoir assisté à un service chrétien.
  
Le président américain, qui restera quatre jours sur place avant de rentrer aux Etats-Unis, devrait profiter de son séjour en Chine pour assouvir une de ses passions: le sport. Il assistera ainsi à une rencontre de basket-ball entre l'équipe américaine et la Chine et son programme a par ailleurs été conçu de manière délibérément souple, afin de lui permettre de suivre la compétition.

Première publication : 05/08/2008

COMMENTAIRE(S)