Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Bush entame une tournée d'une semaine en Asie

Dernière modification : 05/08/2008

Le président américain George W. Bush se rend en Corée du Sud, première étape d'un voyage d'une semaine en Asie, qui le conduira en en Thaïlande, avant d'assister à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques à Pékin.

Le président américain George W. Bush a quitté Washington lundi pour un voyage d'une semaine en Asie, qui le conduira en Corée du Sud et en Thaïlande, avant d'assister à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques à Pékin, a annoncé la Maison Blanche.
  
M. Bush fera d'abord escale en Alaska, où il s'adressera aux troupes de la base américaine d'Eielson pour les remercier des services rendus au pays en temps de guerre.
  
Le président américain est ensuite attendu mardi en Corée du Sud, pour une visite à cours de laquelle il devrait aborder la question du nucléaire nord-coréen, avant de se rendre en Thaïlande, mercredi après-midi.
  
Le séjour de M. Bush en Asie coïncidera avec les derniers jours du délai imparti à la Corée du Nord pour accepter un protocole de vérification de l'inventaire de ses activités nucléaires. Cette période est censée expirer le 11 août. Pour le président américain, il s'agit d'un moment "très critique".
  
A Séoul, M. Bush devrait également aborder la ratification d'un accord de libre-échange, qui intervient dans un contexte particulier avec la reprise des importations de boeuf américain, cause de manifestations massives en Corée du Sud, et le cafouillage des Américains sur la souveraineté d'un groupe d'îles revendiquée par la Corée du sud et le Japon.
  
Le président américain arrivera jeudi à Pékin pour assister vendredi à la cérémonie d'ouverture des Jeux.
  
Ce déplacement fait figure de test pour M. Bush, qui, rejetant les appels au boycott, s'est engagé à ne pas mélanger sport et politique. D'autant que défenseurs des droits de l'homme et parlementaires américains attendent qu'il se serve de l'exposition médiatique des Jeux pour plaider haut et fort la cause des libertés.
  
"J'ai décidé de ne pas politiser les Jeux. C'est de sport qu'il s'agit ici. Du temps pour la politique, il y en a plein", avait dit mercredi M. Bush.
  
Son administration n'a toutefois pas exclu une rencontre avec des dissidents en Chine même.
  
A Pékin, il prévoit également de faire une déclaration publique sur la liberté religieuse après avoir assisté à un service chrétien.
  
Le président américain, qui restera quatre jours sur place avant de rentrer aux Etats-Unis, devrait profiter de son séjour en Chine pour assouvir une de ses passions: le sport. Il assistera ainsi à une rencontre de basket-ball entre l'équipe américaine et la Chine et son programme a par ailleurs été conçu de manière délibérément souple, afin de lui permettre de suivre la compétition.

Première publication : 05/08/2008

COMMENTAIRE(S)