Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Arrestation à Orly de trois jihadistes présumés, dont le mari de Souad Merah

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol recule sur son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • L'Afrique à Paris !

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

Morgan Freeman devrait se remettre de ses blessures

Dernière modification : 05/08/2008

A la suite d'un accident de la route, Morgan Freeman, Oscar du meilleur acteur en 2005 pour "Million Dollar Baby", souffre du plusieurs fractures. L'acteur aurait "bon moral" et devrait se rétablir.

L'acteur américain Morgan Freeman, Oscar en 2005 pour "Million Dollar Baby", souffre de plusieurs fractures à la suite d'un accident de voiture dans le sud des Etats-Unis mais devrait se remettre de ses blessures et a "bon moral", a déclaré sa porte-parole.
  
"Morgan a un bras et un coude cassé, il est aussi légèrement blessé à l'épaule, mais il avait bon moral lorsque je lui ai parlé il y a peu de temps", a indiqué Donna Lee dans un communiqué transmis à l'AFP.
  
"On va l'opérer cet après-midi ou demain", a ajouté Mme Lee: "il dit que ça ira et qu'il pense se remettre complètement (...) il remercie tous ceux qui lui ont fait part de leurs voeux et de leurs prières".
  
Plus tôt lundi, une porte-parole du centre médical régional de Memphis (Tennessee, sud) où l'acteur a été admis, avait qualifié l'état de Morgan Freeman de "grave". "M. Freeman se trouve dans un état grave", a déclaré à l'AFP Kathy Stringer.
  
Selon les médias locaux, l'acteur de 71 ans, Oscar en 2005 pour "Million Dollar Baby", a été transporté par hélicoptère dans cet établissement après que la voiture qu'il conduisait eut effectué plusieurs tonneaux dimanche soir dans l'Etat voisin du Mississippi, où il possède une maison.
  
Une femme, dont l'identité n'a pas été dévoilée, se trouvait aux côtés de Freeman lors de l'accident, qui n'a impliqué que la voiture de l'acteur, selon la police du Mississippi, citée par les médias.
  
De même source, les pompiers ont dû utiliser des pinces hydrauliques pour la désincarcérer. Mme Stringer n'a pas été en mesure de préciser l'état de santé de cette dernière, qui est également hospitalisée à Memphis.
  
Morgan Freeman, qui a connu le succès au cinéma à la cinquantaine passée, avait reçu en février 2005 l'Oscar du meilleur second rôle pour "Million Dollar Baby" de Clint Eastwood, dans lequel il donnait la réplique à Hilary Swank et Eastwood lui-même.
  
Né dans le Tennessee le 1er juin 1937, il a débuté au théâtre en 1967. En 1987, son rôle de Fast Black dans "La Rue" lui a valu de nombreuses récompenses et une première nomination aux Oscars.
  
La consécration est arrivée en 1990 avec un Ours d'Argent à Berlin et une nouvelle nomination aux Oscars pour sa prestation de chauffeur noir dans "Miss Daisy et son chauffeur" face à Jessica Tandy.
  
Dès lors, il enchaîne les succès commerciaux comme "Glory" (1989) d'Edward Zwick, "Robin des Bois, prince des voleurs" (1991) de Kevin Reynolds ou encore "Impitoyable" (1992), déjà avec Eastwood.
  
En 1995, il est de nouveau nommé aux Oscars pour son rôle de prisonnier modèle dans "Les évadés". Il donne ensuite la réplique en policier à un jeune Brad Pitt dans le thriller "Seven".
  
Morgan Freeman, abolitionniste dans "Amistad" (1997), a été aussi président des Etats-Unis dans "Deep Impact" (1997), responsable de la CIA dans "La somme de toutes les peurs" (2002), et même Dieu le Père dans "Bruce Tout-Puissant" (2003) et sa suite "Evan Tout-Puissant" (2007).
  
Connu pour sa voix grave et puissante, il assuré le rôle de narrateur de nombreux films et documentaires, dont la version américaine du documentaire français "La marche de l'empereur" (2005).
  
Toujours très actif à l'écran, il a déjà été vu en 2008 dans trois films de premier plan: la comédie "Sans plus attendre" avec Jack Nicholson, le film d'action "Wanted: choisis ton destin" avec Angelina Jolie et James McAvoy, et "Batman: le chevalier noir", qui bat actuellement record sur record au box-office nord-américain.

Première publication : 05/08/2008

COMMENTAIRE(S)