Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

En Thaïlande, Bush s'inquiète pour la Birmanie

Dernière modification : 06/08/2008

Le président américain est arrivé à Bangkok pour une nouvelle étape de son tour d'Asie, avant de se rendre à Pékin. Il appelle à "la fin de la tyrannie" en Birmanie et doit rencontrer des opposants au régime en place au Myanmar.

Le président américain George W. Bush est arrivé mercredi à Bangkok pour des entretiens séparés avec des responsables thaïlandais et des opposants birmans en exil, avant de se rendre à Pékin pour l'ouverture des jeux Olympiques vendredi.

M. Bush, qui venait de Corée du Sud, devait dîner mercredi soir avec le Premier ministre thaïlandais Samak Sundaravej, alors que les deux pays célèbrent 175 ans d'amitié et d'alliance.

Jeudi, le président des Etats-Unis prononcera un discours sur la politique de son pays en Asie puis déjeunera avec des opposants birmans exilés en Thaïlande.

Son épouse, Laura Bush, visitera une clinique et un camp de réfugiés à la frontière birmane.

Leur départ de Bangkok pour Pékin est prévu jeudi après-midi.

Mercredi, la Maison blanche a diffusé le texte du discours que M. Bush prononcera dans la capitale thaïlandaise.

Le président s'y dit "vivement opposé à la détention par la Chine de dissidents politiques, de défenseurs des droits de l'Homme et de militants religieux".

"Nous sommes partisans d'une presse libre, de la liberté de réunion et du respect des droits du travail, non pour contrarier les dirigeants chinois, mais parce qu'accorder de la confiance à son peuple avec des libertés accrues est la seule façon pour la Chine de développer pleinement son potentiel", ajoute-t-il.

M. Bush se déclare toutefois "optimiste" quant à "l'avenir de la Chine".

Par ailleurs, le président américain appelle à la "fin de la tyrannie" en Birmanie et à la libération de l'opposante Aung San Suu Kyi et de tous les autres prisonniers politiques.

Des opposants birmans s'apprêtent à commémorer le 20e anniversaire de la répression du soulèvement populaire du 8 août 1988 (3.000 morts), qui coïncidera avec l'ouverture des jeux Olympiques de Pékin vendredi.

Première publication : 06/08/2008

COMMENTAIRE(S)