Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Prime d'activité : le plan de François Hollande pour la jeunesse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Séisme : "Le Népal dévasté"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Népal : "Le toit du monde s'est écroulé"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Volkswagen : sortie de route pour le patriarche Ferdinand Piëch

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La France peut-elle faire pression pour éviter l'exécution de Serge Atlaoui ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée : l'absence de stratégie en Europe mise en cause

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide des Arméniens : déni et mémoire se côtoient cent ans après

En savoir plus

Tyson Gay ne renonce pas au 100 m

Dernière modification : 07/08/2008

Le coureur américain Tyson Gay, qui a souffert d'une blessure à la jambe, ne participera qu'à l'épreuve reine de l'athlétisme, le 100 m. Le champion du monde en titre aura à affronter la doublette jamaïcaine Usain Bolt et Asafa Powell.

Le champion du monde Tyson Gay, à l'arrêt depuis les sélections américaines en raison d'une blessure à l'ischio-jambier gauche, se dit "sûr d'être à 100 %" et prêt à chercher l'or sur 100 m aux jeux Olympiques de Pékin, dans une vidéo transmise mercredi par son équipementier.

"Mon ischio-jambier va bien, a déclaré l'Américain, qui s'était blessé le 5 juillet en quart de finale du 200 m aux "trials". J'ai effectué beaucoup de soins et ce sont les jeux Olympiques, donc je suis sûr qu'avec l'adrénaline, je vais être à 100%. Je suis ici pour remporter la médaille d'or, malgré tous mes contretemps."

A neuf jours des séries du 100 m, le triple champion du monde (100 m, 200 m et 4x100 m) juge même que cette blessure a eu des effets positifs, puisqu'elle lui a permis de rester à l'abri de la pression médiatique pendant le mois de juillet et de retrouver une position moins exposée d'outsider.

"Quand j'ai couru en 9 sec 6 sur 100 m (9 sec 68 en finale des sélections américaines, chrono le plus rapide de l'histoire mais avec un vent trop favorable de 4,1 m/s), beaucoup de gens ont dit: il doit gagner, il a réussi le chrono le plus rapide de l'histoire, c'est le favori, souligne Gay. Mais je me suis légèrement blessé et cela a remis la pression sur les autres concurrents."

Gay avait renoncé par précaution à sa dernière sortie sur 100 m avant les Jeux prévue à Londres le 25 juillet.

Frustré de ne pas pouvoir tenter un triplé doré, comme l'an dernier aux Mondiaux d'Osaka, l'Américain va donc essayer de réussir un doublé (100 m, relais 4x100 m) aux Jeux. Il est arrivé à Pékin, en provenance directe de Munich, en Allemagne, où il était parti se soigner auprès du docteur Müller-Wohlfahrt, grand spécialiste de la médecine sportive.

"Avec Usain Bolt, le détenteur du record du monde et Asafa Powell, l'ancien détenteur du record, je pense vraiment que ça va être l'une des finales olympiques les plus excitantes de l'histoire", s'est réjoui Gay.

Première publication : 07/08/2008

COMMENTAIRE(S)