Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Poutine, Trump, et Oliver Stone"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Facebook Messenger parie sur le "service à la clientèle instantané"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Oubliés les brocards phallocrates !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Harry Potter a 20 ans ! Ses lecteurs sont toujours de grands enfants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Axel Bauer : trente ans de carrière en un best of

En savoir plus

FOCUS

Face à Trump, la gauche américaine se mobilise

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, reine de l'esquive"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Tourisme en Thaïlande : Bangkok veut monter en gamme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande, Macron, passage de témoin"

En savoir plus

Les studios Disney accusés de plagiat

Dernière modification : 08/08/2008

Un ancien collaborateur de la Maison Blanche, Bradley Blakeman, a porté plainte contre la compagnie Walt Disney, l'accusant de s'être largement inspirée de son scénario pour la réalisation de la comédie "Swing Vote".

Un ancien collaborateur de la Maison Blanche poursuit en justice la compagnie Walt Disney, l'accusant de lui avoir volé ses idées dans la comédie "Swing vote", avec Kevin Costner et Kelsey Grammer.

Bradley Blakeman, un ancien collaborateur du président George W. Bush qui a déposé plainte jeudi à Long Island (New York, nord-est), affirme que le film reprend des pans entiers de son propre scénario intitulé "Go November".

Selon la plainte, M. Blakeman aurait remis en 2006 à Kelsey Grammer ce scénario dont les droits étaient protégés et avec lequel le film, distribué ce mois-ci par Touchstones Pictures, filiale de Disney, présente cependant des "ressemblances frappantes".

Il réclame "des dédommagements financiers et autres d'un montant non spécifié" aux acteurs stars du films et à ses producteurs, y compris la compagnie Walt Disney.

"Swing vote", dont la sortie coïncide avec la campagne pour l'élection présidentielle de novembre aux Etats-Unis, raconte comment un électeur unique, incarné par Kevin Costner, en vient à décider du sort de l'élection.

Or, selon la plainte, "Go November" présente un sujet "extraordinairement semblable", plusieurs personnages identiques et prévoit même de distribuer Kelsey Grammer dans le rôle du président sortant.
 

Première publication : 08/08/2008

COMMENTAIRE(S)