Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Christine Salem, la voix du Maloya

En savoir plus

FOCUS

Dans les coulisses du spectacle chorégraphique du 14 juillet

En savoir plus

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Disparition de Nadine Gordimer, l'écrivaine nobelisée et anti-apartheid

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • Tour de France : victime d'une chute, Alberto Contador abandonne

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : "Il n'est jamais trop tard pour rétablir l'histoire"

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne progresse vers Lougansk

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Vidéo : le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • François Hollande promet des réformes urgentes et des baisses d'impôts

    En savoir plus

  • À Nice, les rassemblements pro-palestiniens interdits par la préfecture

    En savoir plus

  • Chine : des enfants-ouvriers dans l'usine d'un fournisseur de Samsung

    En savoir plus

  • La banque Citigroup paiera sept milliards de dollars pour éviter un procès

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

L'euro passe sous le seuil de 1,50 dollar

©

Dernière modification : 09/08/2008

Pour la première fois depuis cinq mois, l'euro est passé sous le seuil de 1,50 dollar. Une baisse due aux inquiétudes sur la santé économique de la zone euro, après une succession d'indices moroses sur les économies allemande et française.

L'euro est passé vendredi sous le seuil de 1,50 dollar pour la première fois depuis fin février, s'établissant à 1,4996 dollar vers 19H20 GMT, en raison des craintes pesant sur la croissance économique européenne.

Vers 19H45 GMT cependant, l'euro remontait légèrement à 1,5007 dollar, contre 1,5321 dollar jeudi vers 21H00 GMT. La monnaie unique européenne avait enchaîné à partir du 26 février (1,4976 dollar) des records, grimpant jusqu'à 1,6038 dollar le 15 juillet.

Le retournement de tendance vendredi était dû, selon les analystes, à des inquiétudes sur la santé de l'économie en zone euro, après une succession d'indices économiques moroses en Allemagne et en France.

Jeudi, les chiffres de la production industrielle en Allemagne --première économie de la zone euro-- ont par exemple montré que celle-ci marquait le pas.

Ces craintes avaient été soulignées dans la foulée par les déclarations du président de la Banque centrale européenne (BCE) Jean-Claude Trichet, qui a dit avoir "identifié certains risques pour la croissance", après que l'institution eut décidé de laisser inchangé son taux directeur à 4,25%.

"Nous avions identifié certains risques pour la croissance (...). Certains se matérialisent", avait affirmé M. Trichet, prédisant un ralentissement économique net aux deuxième et troisième trimestres, à l'issue de la réunion monétaire de la BCE.

Ce changement de ton tranche avec les précédents propos de M. Trichet, qui faisaient de l'inflation la principale préoccupation de l'institution.

Les investisseurs rachètent des dollars au détriment des euros parce qu'ils redoutent que la zone euro puisse "être la première à entrer en récession", expliquent les analystes de Capital Economics.

Ce scénario a enclenché des spéculations sur une baisse prochaine des taux d'intérêt européens, destinée à soutenir la croissance. Ce qui réduirait l'écart du loyer de l'argent des deux côtés de l'Atlantique et diminuerait par conséquent l'attractivité des placements en euros.

Les facteurs techniques et psychologiques propres aux marchés ont également contribué à enfoncer la monnaie européenne, ajoutent les analystes, qui pronostiquent un repli de l'euro à 1,48 dollar dans les prochains jours.

Le billet vert s'est par ailleurs renforcé contre la plupart des autres principales devises. Le yen a touché un plus bas depuis janvier, à 110,27 yens. La livre sterling a reculé jusqu'à 1,9146 dollar pour une livre, un niveau qui n'avait plus été atteint depuis novembre 2006.

Première publication : 08/08/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)