Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La main tendue à Poutine, un pari risqué"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc: Nasser Zefzafi, le leader de la contestation populaire arrêté

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Festival "afroféministe" : le compromis de la maire de Paris

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la famine, arme de guerre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : et la Palme d'or est attribuée à...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Merkel-Trump, je t'aime moi non plus"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France - Russie : des relations économiques pas si frileuses

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, président à poigne"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

Phelps bat le record olympique sur 400 m 4 nages

Dernière modification : 18/08/2008

Michael Phelps a dominé les séries du 400 m 4 nages en établissant, à 4 min 07 sec, un nouveau record olympique. L'Américain ambitionne désormais de battre le record de victoires aux mêmes jeux, qui s'élève à sept.

L'Américain Michael Phelps, en quête du record absolu du nombre de titres olympiques au cours des mêmes jeux Olympiques (7), a réussi le meilleur temps des séries du 400 m 4 nages, samedi lors de la journée inaugurale.


Le champion olympique et du monde en titre a nagé la dernières série en 4 min 07 sec et 82/100, assez loin de son record du monde (4:05.25), réussi fin juin lors des sélections olympiques américaines, à Omaha (Nebraska).

Phelps, 23 ans, a devancé le Hongrois Lazlo Cseh (4:09.26), détenteur du record d'Europe, et l'Italien Luca Marin (4:10.22).

L'Américain Ryan Lochte a pris la quatrième place en 4 min 10 sec 33, assez loin de son meilleur temps (4:06.08), qui fait de lui le deuxième nageur le plus rapide de l'histoire.

Le Français Pierre Henri, placé dans la même série que Phelps, a réussi le 22e temps (4:22.41) des 29 engagés.

La finale est prévue dimanche matin (10h00 locale, 02H00 GMT).

Première publication : 09/08/2008

COMMENTAIRE(S)