Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason du système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Phelps bat le record olympique sur 400 m 4 nages

Dernière modification : 18/08/2008

Michael Phelps a dominé les séries du 400 m 4 nages en établissant, à 4 min 07 sec, un nouveau record olympique. L'Américain ambitionne désormais de battre le record de victoires aux mêmes jeux, qui s'élève à sept.

L'Américain Michael Phelps, en quête du record absolu du nombre de titres olympiques au cours des mêmes jeux Olympiques (7), a réussi le meilleur temps des séries du 400 m 4 nages, samedi lors de la journée inaugurale.


Le champion olympique et du monde en titre a nagé la dernières série en 4 min 07 sec et 82/100, assez loin de son record du monde (4:05.25), réussi fin juin lors des sélections olympiques américaines, à Omaha (Nebraska).

Phelps, 23 ans, a devancé le Hongrois Lazlo Cseh (4:09.26), détenteur du record d'Europe, et l'Italien Luca Marin (4:10.22).

L'Américain Ryan Lochte a pris la quatrième place en 4 min 10 sec 33, assez loin de son meilleur temps (4:06.08), qui fait de lui le deuxième nageur le plus rapide de l'histoire.

Le Français Pierre Henri, placé dans la même série que Phelps, a réussi le 22e temps (4:22.41) des 29 engagés.

La finale est prévue dimanche matin (10h00 locale, 02H00 GMT).

Première publication : 09/08/2008

COMMENTAIRE(S)