Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Le Français Jimmy Casper contrôlé positif sur le Tour

Dernière modification : 10/08/2008

Le Français Jimmy Casper est le cinquième coureur à être contrôlé positif sur le Tour de France 2008. Sa formation, Agritubel, a décidé de le suspendre à titre provisoire, en attendant la décision de la Fédération.

Le coureur français Jimmy Casper a été contrôlé positif aux corticoïdes sur le dernier Tour de France et ne disposait pas d'une autorisation thérapeuthique pour cette substance, a indiqué samedi l'agence française de lutte contre le dopage (AFLD).

 

Selon son équipe Agritubel, le coureur disposait d'une autorisation pour un médicament contre l'asthme mais aurait oublié de la renouveler.

 

"Ce coureur présente des paramètres anormaux pour un produit qui pourrait se justifier pour des raisons thérapeutiques, mais il n'a pas présenté d'AUT", a précisé le président de l'AFLD Pierre Bordry à Reuters.

 

Les AUT permettent de prendre un produit interdit par le code mondial antidopage pour des raisons thérapeutiques, sont valables deux ans et sont accordées par l'UCI.

 

"Le dossier est d'ores et déjà instruit par la fédération française de cyclisme (FFC)", a-t-il ajouté.

 

"Son AUT pour un médicament contre l'asthme se terminait fin mai et il n'a pas pensé à le renouveler", a indiqué à Reuters le manager de la formation Agritubel David Fornes, joint par téléphone.
La formation a suspendu le coureur à titre provisoire en attendant la décision de la FFC.

 

Casper ne prendra donc pas le départ du Tour de l'Ain dimanche matin.

 

"C'est un médicament qu'il prend depuis le début de sa carrière", assure Fornes.

 

"Je fais confiance au coureur, je ne pense pas qu'il ait voulu tricher. Si la fédération décide de le suspendre, nous entamerons cependant une procédure de licenciement."

 

Le sprinteur d'Agritubel était arrivé hors-délais à l'issue de l'étape de l'Alpe d'Huez après avoir terminé troisième d'un sprint massif à Toulouse.

 

C'est le cinquième cas de dopage présumé détecté sur le Tour 2008 après les contrôles positifs à l'EPO des Espagnols Manuel Beltran, Moises Duenas Nevado et de l'Italien Riccardo Ricco, et celui à l'heptaminol du Kazakh Dimitri Fofonov.

 

L'AFLD avait révélé cette semaine que des traces de corticoïdes avaient été décelées dans les urines d'un coureur qui ne présentait pas d'AUT.

Première publication : 10/08/2008