Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attentat de Nice : "Cazeneuve face à l'été meurtrier"

En savoir plus

L'haltérophile Dabaya y était presque

Dernière modification : 17/08/2008

L'haltérophile Vencelas Dabaya a décroché la quatrième médaille d'argent française de la journée dans le concours des moins de 69 kilos. Il a soulevé 338 kilos, améliorant au passage son record de France. L'or revient au Chinois Liao Hui.

 

PEKIN - Le Français Vencelas Dabaya a décroché mardi la médaille d'argent du concours d'haltérophilie des 69 kilos aux Jeux olympiques de Pékin derrière le Chinois Liao Hui, médaillé d'or.

 

Il s'agit de la quatrième médaille d'argent récoltée mardi par la France, qui court toujours après un titre olympique.

 

Dabaya a soulevé 338 kilos, comme l'Arménien Tigran Gevorg Martirosyan, champion d'Europe en titre, qu'il a finalement devancé au bénéfice de son poids de corps inférieur (68,4 contre 68,9 kg).

 

Dabaya a battu de trois kilos son record de France à l'arraché (151 contre 148 kg), ce qui lui a permis d'aborder l'épaulé-jeté dans les meilleures conditions.

 

Le Chinois Liao Hui a soulevé un total de 348 kg, terminant premier à la fois à l'arraché et à l'épaulé-jeté.

 

Le Français, né au Cameroun, avait été sacré champion du monde de la catégorie en 2006.

 

Il s'agit du premier podium olympique de la France en haltérophilie depuis Daniel Senet, médaille d'argent en 1976.

Première publication : 12/08/2008

COMMENTAIRE(S)